Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 24Article 543952

Opinions of Thursday, 24 September 2020

Journaliste: Zona Coker

Marche du 22 septembre: le grigri de Calibri Calibro n'a pas marché

Calubri doit comprendre que jusqu'ici, il a été le chasseur des camerounais, après l'agression de Billy AKELE aujourd'hui, il serait désormais la proie de ses victimes et ennemis. Quand ça lui arrivera, nul ne saura qui l'a fait. Deux années à agresser les camerounais dans la diaspora, aujourd'hui c'était une agression de trop. Ce n'est pas en aggressent physiquement les camerounais que tu va prouver à tes petits camarades de la BRIGADE ANTI-SARDINARDS que tu es leur chef. Ta violent envers tes compatriotes n'a absolument rien à voir avec le chassement de BIYA BI MVONDO. L'effet de groupe te donne les ailes, mais nous savons tous que tout seul, tu prendras la poudre d'escampette si tu rencontres AKELE dans la rue.

Depuis que vous insultez, menacez et aggressez vos compatriotes en occident, si les camerounais appliquaient les mêmes méthodes que vous, une guerre civile aurait déjà éclaté au CAMEROUN. Brice CAYO de son propre aveu à livré Billy hier à la police juste pour lui donner une leçon. Il disait même qu'il avait pitié de Billy et voulait qu'il soit libéré. Aujourd'hui, selon l'aveu de Calibri, vous repartez voir le procureur pour ajouter les évidences à son dossier afin qu'il ne soit pas libéré. Comme si cela ne suffisait pas, vous lui tendez une embuscade à sa sortie de sa garde-à-vue pour le pousser à la bagarre pour qu'il retourne en prison. Je félicite d'ailleurs Billy AKELE qui a éviter votre piège. Depuis les directs qu'il a faits les jours précédents votre chassement, il était très calme. Il n'insultait pas comme à son habitude et se contentait juste de bloquer les insulteurs. Il a su gérer votre provocation aujourd'hui.

ABDOULAYE THIAM, je me rappelle le jour où j'ai I subi votre violence devant notre l'ambassade le 26 janvier 2019. Tu m'as verbalement agressé de la même façon que tu l'as fait avec le médecin qui était ellé voir le concert de NYANGONO du Sud vers les Champs Élysées. Cela après que tes complices m' aient violemment mollesté pendant un temps qui m'a paru interminable. Devrais-je aussi ajouter que l'opposant FOMO NGOTA avait subi la violence verbale et physique ce même jour. Moi je vous ai pardonné, mais malheureusement tout le monde n'est pas moi. Avec ce genre d'attitude, vous pouvez rassembler les camerounais pour quelle genre de révolution au juste ? Vous avez tué la révolution de la jeunesse camerounaise francophone qui allait naturellement se faire.

Calibri Calibro, je t'annonce donc ce soir que le GRIGRIS que le BABA MOUSSA, le MARABOU des BOZAYEURS t'a donné à la traversée du désert a expiré avec l'agression de Billy AKELE aujourd'hui. Tu es désormais exposé aux dangers que court tout gangster qui vit dangereusement par la violence. On appelle ça les risques du métiers. Les pygmées BAKA ont désormais ton macabo. Le danger qui te guette désormais peut même venir d'un autre TALIBANS et non d'un SARDINARD. Soit tu repars voir ton marabou dans le désert, soit tu loues des gardes du corps pour te protéger 24/24.