Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 23Article 507517

Opinions of Thursday, 23 April 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Mafia - Magouilles - Corruption: des officiers supérieurs de l'armée menacent

Le chef de secrétariat militaire adjoint au ministère de La Défense est le colonel Ngolo Ngomba. Arrivé dans les valises de Beti Assomo, il est au centre de tous les tripatouillages qui règnent autour des mutations dans l'armée. Pour nombre de ses collègues, c'est un officier arrogant qui entretient un goût très prononcé pour les billets de 10.000 fcfa.

Aujourd’hui il existe au sein de la grande muette et plus précisément du corps des officiers un sentiment de colère et de frustration. Ces derniers dénoncent les nominations à des postes stratégiques de l’armée des officiers incompétents et largement discrédités au sein de la troupe pour leurs multiples frasques (détournement, corruption, indiscipline et incompétence).

Tenez par exemple, le dernier mouvement en date du 10 avril 2020. En Allemagne, le colonel Bidja, attaché de défense à la mission militaire a pris sa retraite le 20 janvier 2020. Son adjoint était le capitaine de Frégate Essomba qui travaillait et qui est réputé pour son indiscipline à l’égard de ses supérieurs du temps où il était à Paris. C’était le seul officier qui partait au Cameroun 4 fois par mois sans titre de permission et préparait certaines affectations du ministre de La Défense, Beti Assomo depuis Paris. Essomba disait à qui veut l’entendre qu’il est l’homme de Beti Assomo à qui il aurait cédé une parcelle de terrain à Kribi.

C’est donc au vu de cette proximité que le capitaine de Frégate Essomba, également administrateur dans l’armée, a récupéré sa voiture de fonction à Paris et l’a envoyée au Cameroun en toute impunité malgré les oppositions de son supérieur hiérarchique le colonel Nguembou.

Pendant qu’on attendait en 2019 son départ de Paris, il a au contraire été promu attaché de défense adjoint en Allemagne. C’est qu’après le départ à la retraite du colonel Bidja, ex attaché de défense en Allemagne, Essomba va rencontrer son ami Ngolo Ngomba et lui remet la somme de 6 millions fcfa pour qu’il prépare un message de passation de consignes et de service afin de gérer le budget de la mission militaire du Cameroun en Allemagne qui commençait dès mars 2020.

Beti Assomo va effectivement signer ce message de passation de consigne et de service. Cependant l’entourloupe qu’il introduit c’est que ce message s’adresse à toutes les missions militaires du Cameroun à l’étranger. Or c’était uniquement le colonel Bidja en Allemagne qui à cette période partait en retraite. Essomba devient par défaut le nouveau patron de la mission militaire.

Cependant, le gang ne se limite pas à ce tour de passe-passe. Depuis, les officiers attendent des nominations dans l’armée qui se trouvent sur la table de Paul Biya. Dès lors le capitaine de Frégate Essomba boit du petit lait et raconte à qui veut l’entendre à Yaoundé qu’il sera confirmé attaché de défense du Cameroun en Allemagne. Mais c’était sans connaître les batailles et les luttes de clans ans l’armée.

Alors qu’Essomba dort tranquillement à Berlin, le colonel administrateur Bindele, une dame originaire de Sangmelima, chef bureau militaire du Cameroun auprès de la CEMAC va donner 15 millions fcfa au chef du secrétariat militaire adjoint du ministre de La Défense pour solliciter le poste d’attaché de défense en Allemagne.

C’est donc le brave colonel Bindele qui sera nommé attaché de défense du Cameroun en Allemagne au grand dam d’Essomba qui n’a eu que ses yeux pour pleurer.
Mais le capitaine de frégate Essomba ne compte pas se laisser faire. Il va donc donc demander des comptes à Ngolo Ngomba. Le chef de secrétariat militaire adjoint lui dit que l’affaire ne s’est pas gérée à son niveau. Et que les instructions sont venues de plus loin. Probablement de la présidence de la République.

Cependant Ngolo Ngomba fait savoir à Essomba qu’il pourra gérer le budget de la mission militaire du premier semestre qui va jusqu’en juillet et peut-être du second semestre en attendant que notre brave colonel Bindele puisse avoir l’accréditation. Car les accréditions mettent beaucoup de temps à sortir. Surtout pour les pays de l’espace Schengen.

Mais il y a un autre problème dans cette affaire. Le colonel Bindele et la capitaine de frégate Essomba ne s’entendaient pas déjà lorsqu’ils travaillaient sous Edgard ALAIN Mebe Ngo’o. Bindele chef service du mouvement à la direction des ressources humaines et Essomba, chef service du courrier au secrétariat militaire.

Or, le colonel Bindele, dame de fer a annoncé les couleurs. Des responsables du ministère de La Défense confient qu’elle a déjà dit qu’elle ne travaillera pas Avec Essomba qu’elle considère comme l’un des officiers les plus intrigants de l’armée camerounaise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter