Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 08Article 617665

Opinions of Wednesday, 8 September 2021

Auteur: ABK Radio

Ma belle-famille ne veut pas de mon enfant trisomique et mon mari laisse faire'

L'histoire de la femme désespérée L'histoire de la femme désespérée

C'est la triste histoire d'une femme mariée à un homme il y a juste un an. Elle a des diffrends avec sa belle-famille qui interdit à leur fils d'accepter l'enfant trisomique qu'elle a eu avec son ex, avant de contracter son nouveau mariage. Elle s'est confiée à ABK Radio.


Bonjour ABK, je retrouve un réconfort chaque fois à l'écoute de votre émission et comme certains, j'ai bien voulu vous faire part de ma frustration. je suis officiellement mariée depuis 1an. Au juste, je m'appelle Christelle, j'ai 31 ans, j'ai rencontré Pierre en tant que client, il venait régulièrement boire dans mon bar seul ou accompagné et puis il s'est mis à s'intéresser à moi jusqu'à ce qu'un jour je me retrouve dans ses bras.

Et là. La flamme s'est activée . Il venait régulièrement chez moi et j'allais rarement chez lui parce qu'il vit en famille ABK, car il n'est jamais parti de chez ses parents. Un an après, je suis tombée enceinte de lui... il faut dire que ça a d'abord été un choc pour moi ensuite, une agréable surprise car je suis une femme très active au quotidien donc je ne me voyais pas tomber enceinte subitement. Avant lui, j'ai eu un enfant mais qui est atteint de trisomie 21 donc qui a du mal à être autonome, il est pratiquement dépendent.

Puisque je suis mes activités au quotidien, ma petite soeur reste avec lui à la maison. Par la suite quelque temps après, Pierre a éprouvé l'idée de vivre avec moi ce qui m'a plu pour cela: il a fait partir des locataires de chez eux pour que nous occupions cet appartement. Je tiens à rappeler que l'appartement fait partie des logements construits par son père et se trouvant dans leur concession. C'est ainsi donc que je me suis retrouvé chez lui...

Au début comme toute histoire, tout allait bien jusqu'à ce que je me rende compte que mon enfant était persécuté par ma belle famille. Mon enfant atteint de trisomie 21 est l'objet de discriminations venant de ma belle famille qui a ouvertement demandé à leur fils de faire partir mon enfant de leur concession.

Ceci je ne le savais pas, il a attendu que j'accouche ensuite qu'on se marie et que j'aille me plaindre à lui un soir à ce sujet pour qu'il me dise cela . Donc ce que ma soeur medisait n'était donc pas exagéré.

Ma belle famille interdit carrément les autres enfants de la concession de s'approcher de mon enfant... Mon enfant à du mal à marcher sans aide, donc son quotidien est d'être tous les matins sur la véranda et quand je rentre le soir je ressent sa détresse, parfois il refuse de manger car il comprend ce qui se passe autour de lui même ABK. Âgé de 7 ans seulement et moi rien qu'à y penser je passe des nuits blanches.

Je ne me débarrasserai jamais de mon enfant, est-ce un péché d'avoir un enfant trisomique? Et tout le temps, je me plains chez mon mari et lui ne se sent du tout pas impliqué et naturellement ne bouge pas son petit doigt.

Un jour sa maman m'interpelle un matin quand je me rend à mes occupations
et me dit : "Je Dis HEIN CET ENFANT N'A PAS UN PÈRE?" je lui ai répondu : "IL A DÉJÀ UNE MÈRE ET ÇA LUI VA".

Des remarques comme celles ci, je commence en avoir marre suite à cela, j'ai instauré une grève... Même jusque-là, il s'en fou et se sert même de cela pour découcher un an après mon mariage je vis un calvaire. Je me demande bien s'il n'était pas mieux de partir ... J'avais la paix quand je vivais seul. Je ne sais vraiment pas quoi faire je vous en prie vos avis m'intéressent.