Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 11Article 579142

Opinions of Thursday, 11 March 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Lutte contre les accidents : la fin des surcharges décidée par les autorités !

Le ministre des Transports , Ernest Massena Ngalle Bibehe a signé un communiqué ce 10 Mars reprimandant tout contrevenant pris en flagrant délit de surcharge sur l,étendue du territoire national . Ce problème est l,une des causes des accidents de la circulation au Cameroun. Seulement que Peuvent les autorités camerounaises face à l,insouciance de certains chauffeurs véreux?
Les taximens dans le collimateur du MINSTRANS .

les titulaires des petites voitures jaunes sont les habitués de la surcharge. C,est devenu presque normal de mettre deux personnes peu importe leur gabarie sur le siège avant et le tour est joué . Pour les seigneurs du transport des villes du Cameroun, cette place leur permet de garantir leur bénéfice en fin de journée après avoir complété le carburant et après avoir remis la recette au patron. Avec la décision Bibehe , il est clair que bcp ne pourront peut-être plus joindre les deux bouts . Ceci étant, la surcharge n,est pas couvert par l,assurance en cas d,accident . Et donc c,est un gros risque que ceux qui empruntent les voitures surchargées courent.

Les chauffeurs de transports en commun !
Le Ministre des transports a mis un coup de pied dans la fourmilière. En effet, beaucoup de patrons des agences de voyage ne paient pas ou paient en monnaie de singe les chauffeurs de transport en commun. Ceux ci pour tenir les deux bouts sont obligés de se livrer à des activités dangereuses comme la surcharge ou encore faire plusieurs tours en un temps assez réduit pour espérer avoir un bonus ou encore pour que son patron daigne se résoudre à lui donner son salaire .résultat des courses, on note une nette augmentation des accidents mortels dans les grands axes routiers. Pour stopper l,hémorragie le Ministre camerounais des transports a choisi d,agir dans le sens du communiqué en illustration.

La responsabilité des syndicats !
Les syndicats et autres acteurs de la société civiles ont tendance à démissionner face à certains problèmes de société notamment les accidents de circulation. Les syndicats sont ces acteurs de la société qui protègent les intérêts des personnes officiant dans un.meme secteur. Au lieu de cela , ceux ci se sont substitué aux partis politiques pour se lancer dans la conquête du pouvoir en lieu et place de protéger leurs syndiqués. Si les chauffeurs sont floués au pied dans leurs droits c,est bien parce que les syndicats des transporteurs sont plus préoccupés par leur propre intérêt que par ceux des membres. Il est donc temps pour les leaders des syndicats de revenir à leurs missions afin d,aider l,Etat à juguler ce problème qui devient de plus en plus inquiétant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter