Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 16Article 573688

Opinions of Tuesday, 16 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Licenciements abusifs à ADC : à qui profite le crime ?

Alors que deux ingénieurs informaticiens en service à la Direction Générale viennent d'être licenciés pour des motifs fallacieux, deux visiteuses de caisse de la Direction Générale se la coulent douce.
Il s'agit de l'ex caissière principale Ngono Anya Patricia et la secrétaire du DG Yvonne Ngo Ngwos qui ont en tandem détournés une trentaine de millions à la caisse centrale.

D'ailleurs, une source proche du dossier indique que la nommée Ngono Anya a reconnu les faits dans une lettre adressée au Directeur Général, sollicitant par la même occasion son indulgence. La question est de savoir pourquoi et par qui ces dames sont-elles si protégées? Nous parlons là d'un détournement de deniers publics. Pendant que les deux informaticiens ont été licenciés au pied levé sans conseil de discipline, comme si on voulait dissimuler des choses.

Le Directeur Général OWONA ASSOUMOU prévoit également dans sa démarche jusqu'au-boutiste de demander le licenciement d'une dizaine de cadres lors du Conseil d'administration qui se tient ce jour. C'est ce qu'on appelle la stratégie de la terre brûlée, à savoir créer le chaos avant son départ. Le prochain Directeur Général devrait dès sa prise de fonction prévoir au moins 1 milliard de Francs CFA d'argent public pour les contentieux hérités de son prédécesseur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter