Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 01 12Article 484315

Opinions of Sunday, 12 January 2020

Journaliste: camer

Les vrais ennemis du Cameroun démasqués

On a coutume de dire « Le Cameroun, c’est le Cameroun ». Cette phrase a tout son sens. Nous sommes un peuple hors du commun. Malgré les plaies de la colonisation, qui ont toujours un grave effet sur nous, nous n’avons pas perdu le nord. Nous sommes tourmentés depuis la nuit des temps, mais nous restons debout comme un roc.

Il faut le reconnaître, le Camerounais est un citoyen amour et hospitalier. Ce qui ne signifie pas qu’il est un « moumou ». Nous avons hérité ces qualités de nos pères. Nous sommes des êtres modérés, pondérés. Mais nous pouvons aussi agir comme un lion lorsque sa tanière est réellement menacée par des intrus.

Je connais le vrai Camerounais. Il est bon comme Fabrice Ondoa, et peut administrer des coups secs et brandir le vert rouge jaune très haut comme Francis N’Gannou. Le vrai Camerounais connait les origines des douleurs qui frappent son pays. Il les combat à la racine et laisse les manipulateurs faire le travail pour lequel ils ont été payés ou pour lequel ils ont été formatés.

Le Vrai Camerounais est spirituel, parce qu’il sait que rien ne peut se réaliser rien qu’avec la force ou la sagesse humaine. Je suis un Camerounais, je suis un dieu. J’ai la capacité d’attirer en moi les désirs de mon cœur. J’ai cette capacité d’amener à l’existence l’amour, la paix et le succès, sans l’aval de quelqu’un. Je suis un vrai Camerounais, mon cœur ne médite rien de mauvais contre mon frère de sang.

Les vrais Camerounais que j’ai déjà rencontrés depuis ma naissance ont une mentalité de gagnant. Ils n’accuseront jamais quelqu’un s’ils échouent. Les vrais Camerounais mangent à la sueur de leur front. Ils remercient Dieu chaque jour pour le pain quotidien qu’il leur donne. La haine ne connaît pas le vrai Camerounais qui a du respect pour ses ancêtres et sa culture, peu importe les théories de guerre développées par les uns et les autres pour empêcher à leur pays de marcher. De marcher droit vers l’objectif sans cligner des yeux.

Les vrais Camerounais ne cèdent pas aux belles paroles des loups déguisés en agneau, n’avalent pas leurs belles phrases comme une parole d’évangile. Le vrai Camerounais a le droit de se mettre en colère, d’être en désaccord avec certaines politiques, mais il ne prendra jamais l’arme contre son frère. Le vrai Camerounais a en lui un peu de Um Nyobe, de Martin Paul Samba, d’Ernest Ouandie et de tous nos héros, qui ont lutté pour la souveraineté de notre pays. Ces héros ont été présentés en leur temps comme « des maquisards », « des rebelles », alors qu’ils étaient des libérateurs.

Aujourd’hui, on a trouvé des mots plus modernes pour décrédibiliser nos héros à nos yeux : « génocidaires, dictateurs ». Alors qu’il n’en est rien. Comme des traîtres, on utilise ces expressions dans nos prises de parole en public sans se poser de vraies questions. Sans se demander qui sont réellement à l’origine de ces mots et pour quel but?

Le vrai Camerounais sait que ceux qui marchent selon la volonté des colons ne seront jamais traités de dictateurs ou de génocidaires, ni par leurs médias, ni par leurs sous-traitants ici au pays.

Parce que tu es un vrai Camerounais, parce que tu jouis de toute ta lucidité, tu dois savoir que nous marchons sur les traces des pères fondateurs de notre cher et beau pays. Ne les trahissons pas volontairement comme l’ont fait certains de nos pères à l’époque.

Je suis Camerounais et fier de l’être.

Didier Ndengue

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter