Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 29Article 552565

Opinions of Thursday, 29 October 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Les policiers démentent toutes violences contre l’avocat Owono Mbarga

De sources policières, à la suite d'une convocation du sieur Manga ZAMBO, enseignant à l'université de Ydé 2 Soa pour le motif de "violences conjugales," aux fins d une enquête minutieuse concernant le couple et visant à les concilier, l'enquête étant ouverte dans commissariat de police de 4eme arrondissement à Yaoundé.

Selon les enquêteurs Me OWONO MBARGA COSMAS, s’oppose à une conciliation entre le mari et la femme. La situation est embarrassante pour les forces de sécurité qui veulent l’éloigner de son S'en suivra des joutes verbales entre l’avocat et policiers devant chef de cette unité, Mme Christine Irène Mindjom, première femme nommée au poste de Commissaire Central, le 28 Janvier 2014.

Le client de Me Owono Mbarga souhaite une conciliation avec sa femme. Ce à quoi s’oppose l’avocat.

Or souligne notre source, “ le client qui n’etait nullement en danger vu qu'il était libre de ses mouvements et de surcroît juriste connaissant ses droits, et qui ne sentait aucunement en danger au sein de cette unité”.
Dans ces vidéos chacun peut désormais se faire une idée sur ce malheureux incident.

Mais force est de reconnaître que cette situation intervient dans un contexte où les avocats dénoncent de plus en plus les violences dont ils sont victimes dans le cadre de l’exercice de leur métier. Est-ce que cela s’est produit dans ce cas figuré ? Vu les images that’s the question.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter