Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 12Article 618133

Opinions of Sunday, 12 September 2021

Auteur: Calixthe Beyala

Les peuples de l'est du Cameroun sont notre passé, notre présent et notre avenir - Beyala

Calixthe Beyala Calixthe Beyala

Dans une tribune publiée ce dimanche 12 septembre, la romancière franco-camerounaise Calixthe Béyala explique pourquoi elle pense que les peuples de l'est du Cameroun représentent le payé, le présent et le futur du pays. La rédaction de CamerounWeb vous propose la tribune de madame Beyala.

---

"Ils sont à la fois, notre passé, notre présent et notre avenir, Ils : ce sont les peuples de l'Est du Cameroun. Dans notre Est, vit ce qu'a été l'Afrique d'hier, avec ses esprits protecteurs, ses magies, ses rites, ses croyances, ses beautés, ses craintes et ses espoirs.

Dans notre Est vivent encore les derniers Égrégores africains, regroupés là pour défendre ce qui reste de l'Africain après moult guerres, moult soumissions, moult esclavages. Et ils sont là grâce au peuple Baka ou Gbaya, à magnifier notre culture, à agréger nos intentions enfin de les faire monter aux cieux ; ils sont là, derniers résistants culturels dans un monde d'acculturation générale.

Et à travers ces grandes forêts qui gardent encore les derniers mystères de l'Afrique, les peuples de l'Est nous magnifient, expriment notre infini à travers chants et danses, à travers rites et initiations.

Et j'aime ces chants, ces mélodies pygmées venues des fonds des âges qui semblent épouser le soleil, la lune et les étoiles pour caresser nos oreilles.
J'aime l'authenticité de cette vie qui épouse la nature et fait de l'homme sa continuité naturelle.

Et il est cher à mon cœur que des groupes d'hommes de la forêt continuent à vivre de la chasse et de la cueillette comme au temps de nos ancêtres, ces temps où nos morts n'étaient jamais morts et qu'ils vivaient dans le bruissement des feuillages.

Les peuples de l'Est sont notre devenir, le réservoir de notre bien-être et l'assurance de notre non-mort".