Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 22Article 581938

Opinions of Monday, 22 March 2021

Auteur: Malhox Le vibeur

'Les célébrités féminines camerounaises sont des prostituées' Maahlox Levibeur

Les célébrités féminines camerounaises sont des prostituées, des prêteuses de vêtements et sont également responsables de la dérive de notre jeunesse actuelle qui recherche l'argent facile et la célébrité.

l'école ne sert plus à rien de nos jours. Tous les jeunes cherchent le raccourci qui va les mener a une gloire illusoire et éphémère.

Et les champions dans ce domaine pour orienter les jeunes dans cette voie ce sont les soit disant influenceur, des gens aux parcours très douteux pour la plus part aujourd'hui érigés en symbole de réussite, alors qu'ils sont tous des locataires qui ont du mal à payer leur loyer et roulent dans des voitures de location pour peu qu'ils aient fait quelques photos avec un bon téléphone qui a beaucoup d'application pour les filtres photo avec des habits chinois qui brillent et mis 2 ou 3 nouvelles perruques sur la tête qu'ils aient publié tout ça sur leur comptes dans les réseaux sociaux qu'ils se prennent déjà pour des références a suivre dans nos sociétés. Bref arrêtez de mentir à nos petit frères.

La plus part des ces influenceurs sont des jongleurs, des mendiants et des bordels. Arrêtez d'aller manipuler nos jeunes frère et sœur dans les campus en essayant de leur faire croire que vous avez réussi dans la vie et que vous incarnez des valeur sur lesquels il faut s'appuyer pour construire une vie.

Vous n'êtes rien du tout. La seul chose que vous avez réussi c'est créé une illusion dans la quel vous-même vous êtes ENFERMÉ A PERPÉTUITÉ
Celui qui n'est pas contant de ce que je viens d'écrire qu'il aille se faire cuire un œuf au soleil.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter