Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 26Article 615610

Opinions of Thursday, 26 August 2021

Auteur: Sostène Médard Lipot

Les 6 grands projets à plusieurs milliards du régime Biya, jamais réalisés

Sostène Medard Lipot Sostène Medard Lipot

Dans une tribune publiée récemment, le Dr Sosthène Médard Lipot publie la liste de 6 grands projets mirobolants conçus et facturés par le régime, mais que ce dernier n'a pu réaliser. La rédaction de CamerounWeb vous propose la tribune de l'ancien secrétaire nationale à la communication du MRC.

---



Retentissant, abyssal, l'effondrement du régime dictatorial Biya. En quatre décennies, environ une soixantaine d'usines stratégiques fermées, et aucun projet structurant réalisé ou achevé. Pis encore, aucune trace de réalisation des 6 projets, pompeusement annoncés qu'ils seraient achevés en 2017 au plus tard. Délires de gonzos, toute honte bue.

- 1) Tramway à Douala

Les Camerounais gardent encore le souvenir du fameux projet Sawa Beach, et d'un colonel Sawa embastillé. À l'image du projet Sawa Beach, celui du tramway de la capitale économique n'a jamais été réalisé par le gouvernement corrompu. Et pourtant, les études de ces projets vantés par la propagande tonitruante du régime Rdpc, sur les antennes de la Crtv et les colonnes de Cameroon Tribune, empêchait les Camerounais de dormir durant des mois. Aujourd'hui, silence de mort, toute honte bue.

- 2) Tramway à Yaoundé

La ville aux sept collines n'aura jamais eu son tramway, nonobstant sa ressemblance topographique avec une grande cité italienne. Trop de bruits pour rien, depuis Gilbert Tsimi Evouna ; mais en revanche des légions étrangères de moustiques particulièrement agressifs qui empêchent les touristes de dormir, y compris sur les berges du lac municipal. À Ongola, les citadins ont peur de s'en plaindre, toute honte bue.

- 3) Terminal polyvalent à Kribi

Le taux de réalisation du port en eaux profondes de la cité balnéaire est d'un peu plus de 10% : impossible à ce niveau de se prévaloir de polyvalence. Le fer de Mbalam qui aurait dû être exporté par là est sujet à controverse dans le sous-sol, à cause d'histoires abracadabrantes de corruption et de rétro-commissions. Pis encore, la voie ferrée prévue pour les minerais n'a même pas encore un centimètre de longueur. Les sicaires de l'ochlocratie freinent le début des travaux, chacun voulant d'abord savoir ce qu'il y "gagne" comme bakchich, toute honte bue.

- 4) Chemin de fer Édéa/Kribi

Un vrai tonneau de Danaïdes cette voie ferrée. Ce chemin de fer doit s'étendre sur 119,6 km de longueur, cependant même la première pierre n'a jamais été posée, de quoi rendre inutiles les travaux de construction du port en eau profonde dont la desserte devrait se faire principalement par le train. Mais, les pontes du régime aiment à se gloser à Yaoundé que "tout va bien", toute honte bue.

- 5) Chemin de fer Douala/Limbe

00/20

- 6) Port cimentier à Limbe

00/20