Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 29Article 482521

Opinions of Sunday, 29 December 2019

Journaliste: Remy Ngono

Le régime Biya accuse les organisations onusiennes de terrorisme

«Au Sud-Ouest, les forces de sécurité ont intercepté une ambulance d’une agence humanitaire transportant de dangereux terroristes ainsi que 3 kalachnikovs et 2 caisses de munitions»., a largué Paul Atanga Nji devant les médias.

Autrement dit, le gouvernement camerounais, par la voix du ministre de l’Administration Territoriale accuse les organisations onusiennes de collaboration avec les terroristes et trafics d’armes pour déstabiliser les régions anglophones.



Le gouvernement camerounais accuse les organisations internationales intervenant dans le cadre de la crise dans les régions anglophones, de se soustraire à la transparence et de mener des activités liées au terrorisme.

Cette accusation très grave lancée par le ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, le 28 décembre 2019 à Yaoundé devant la presse au sujet du nouveau convoi humanitaire de 100 camions, suscite des interrogations et manque de précisions. Le ministre camerounais a accusé des organisations humanitaires de profiter de la crise pour mener des actions en complicité avec des terroristes dans les deux régions anglophones. Cependant, il n’a cité aucun nom et n’a fourni aucune pièce à conviction.

«Au Sud-Ouest, les forces de défense et de sécurité ont intercepté une ambulance d’une agence humanitaire transportant trois dangereux terroristes recherchés par les services de sécurité, ainsi que 3 kalachnikovs et deux caisses de munitions», a déclaré Paul Atanga Nji, se gardant de révéler les noms des trois terroristes, leurs photos, le lieu de leur incarcération, la zone d’interception ainsi que la date des faits. En clair, le gouvernement camerounais lui-même couvre les terroristes et les organisations qui se livrent aux trafics d’armes au profit des terroristes sur son territoire !

«Il n’y a pas très longtemps, les forces de défense et de sécurité ont effectué un contrôle inopiné dans un convoi humanitaire d’un partenaire humanitaire. Il y avait dans ce camion, du riz, du savon, boîtes de conserve etc. Paradoxalement, il y avait dans ce camion, 3 caisses de munitions, des paires de jumelles, des téléphones Android etc.», a juste balancé Paul Atanga Nji , ironisant sur le fait que les déplacés internes n’ont pas besoin de ce matériel. Où est donc parti ce riz armé et ces boîtes conserves piégées et ces savons en munitions saisis? Qu’a-t-on fait de ce camion explosif ?



Face à ce trafic, a annoncé le ministre Atanga Nji, «le gouvernement exige désormais plus transparence et plus de responsabilité dans les opérations de nos partenaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest». Donc, le gouvernement camerounais n’exige pas de transparence depuis trois ans que cette crise existe? Et pourquoi le gouvernement camerounais n’est pas transparent devant la presse en produisant des documents ?

Le gouvernement va toujours travailler avec les organisations humanitaires, a souligné le ministre l’Administration Territoriale: «Nous avons besoin d’elles». Quel gouvernement sérieux a besoin de travailler avec des organisations humanitaires qui ravitaillent les terroristes? Dénoncer des organisations qui viennent en aide aux familles qui se sont réfugiées en brousse, avec des enfants qui passent Noël sur les feuilles d’arbres, est tout simplement scandaleux. Pendant ce temps, le même gouvernement qui tend la main pour mendier les boîtes de conserves périmées des organisations dites terroristes, dépense plus d’un milliard et demi pour les frais de boisson des fêtes de fin d’année.

Le ministre Paul Atanga Nji qui n’est jamais allé en brousse ou dans un camp de réfugiés, a affirmé que le chiffre de 600 000 déplacés internes avancé par des ONG est une fausse information. Pour lui, il y a 152 000 déplacés internes dans les deux régions anglophones et entre 6000 et 10 000 déplacés pour les autres régions. Rien dans les pays voisins comme le Nigeria. Et pas un seul mort! Atanga Nji est pire qu’Augustin Kontchou.