Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 17Article 574027

Opinions of Wednesday, 17 February 2021

Auteur: Boris Bertolt

Le nom de Chantal Biya utilisé pour liciencier abusivement

Après avoir longtemps utilisé les noms de Franck BIYA, le SGPR, Ferdinand NGOH NGOH, le DCC, MVONDO Ayolo, ou encore le SGPM, Seraphin Magloire Fouda pour justifier ses frasques, cette fois il a jeté son dévolu sur Chantal BIYA.

C'est ainsi qu'au cours d'une beuverie avec son ami Edgar ADA, il a confessé avoir fait des pieds et des mains pour obtenir une entrevue avec la première dame lors du mariage du neveu de cette dernière, intendant au palais présidentiel, MEDOULOU MENGOLO Cleopasse, mariage célébré il y a quelques jours.

Il aurait donc sollicité et obtenu selon ses dires la bénédiction de cette dernière pour désormais licencier tous ceux qui selon ses termes "l'empêcherait de travailler", en piétinant le règlement intérieur et le droit du travail.

Depuis lors, une parole, un regard, un refus, peut vous valoir un licenciement automatique pour "Perte de confiance", sa nouvelle trouvaille. L'atmosphère qui règne aujourd'hui à Nsimalen est digne d'un cimetière. OWONA ASSOUMOU utilise donc ce nouveau levier pour régler ses comptes.
Voilà donc un Monsieur que la gestion de l'entreprise dépasse au vu et au su de tous, qui désormais utilise des méthodes de mafia pour museler le personnel.

Le Ministre des transports a d'ailleurs fait une visite à Nsimalen le samedi 13 février 2021 pour constater la défaillance des deux escalators de l'aéroport en panne depuis des mois. Comment font les personnes à mobilité réduite pour accéder à l'étage (un véritable calvaire)? Quelle image pour le Cameroun ?

La Task Force en charge de vérifier les chantiers de la CAN conduite par le Conseiller AYEM Mauger était à l'aéroport de Garoua le Dimanche 14 février 2021 . De nombreux manquements ont été relevés au cours de la brève séance de travail qui a eu lieu, et notamment le fait que la fameuse toiture de 3 milliards coule toujours autant.

Plus grave encore, convoqué pour explications à une réunion à Présidence de la République le lundi 15 février 2021, à laquelle était également conviés le Ministre des transports et le PCA/ ADC, OWONA ASSOUMOU n'a pas jugé opportun de s'y rendre et s'est fait représenter par un Conseiller Technique qui ne connait même pas encore les procédures de l'entreprise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter