Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 13Article 534364

Opinions of Thursday, 13 August 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Le fils de Cavaye Yéguié tabasse sa femme et la fait chasser de l’Assemblée nationale

Les enfants de Cavaye Yéguié Djibril ont décidément pouvoir de vie et de mort sur les femmes qu’ils épousent. Ils peuvent les faire recruter à l’Assemblée nationale qui est la “ maison “ de leur père et les tabasser puis virer du travail comme ils veulent. C’est le cas de Fadimatou Bakary.

Fadimatou Bakary est marié depuis juillet 2004 à Oumarou Tikire, fils du président de l’Assemblée nationale. Ca fait donc 16 ans. C’est suite à ce mariage qu’elle sera recrutée à l’Assemblée nationale.

Oumarou est officier de police 2ème grade détaché à la garde rapproché du PAN son père. C’est connu de tous qu’il est entré à la police sans avoir composé et avec un faux bac tchadien.

Dans la nuit du 25 au 26 février 2020 il a tabassé copieusement Fadimatou devant les enfants. Après qu’elle ait fuit la maison, il a insisté le 4 mars qu’elle vienne prendre ses affaires. Puis a porté plainte contre sa femme. La République c’est pour eux. La prochaine audience selon les avocats est prévu pour le 13 août 2020.

Le dossier de procédure souligne que Tikire tabassait régulièrement son épouse. Surtout lorsqu’il avait beaucoup bu d’alcool. Décidément tel père tel fils. Il chassait régulièrement sa femme en pleine nuit aux alentours de 2h ou 3h avec les enfants.

À son avocat, Fadimatou a confié: “ Il n'a jamais apporté un seul grain de riz a la maison. il ne m'a jamais rien offert, il n'a jamais donné ne serait ce qu'un bonbon à un enfant. à plus forte raison un yaourt”. Rien d’étonnant en réalité sur ce type de profil.

Or, Tikire est allé dire à son père CAVAYE que c’est sa femme qui est venu chercher ses affaires pourtant c’est lui qui a demandé après l’avoir chassé de la maison. Le père n’a cherché à rien comprendre. Cavaye YEGUIE DJIBRIL déclare en public et devant ses petits- fils que si Fadimatou quitte son fils, il va la chasser de l'assemblée nationale et si la justice lui donne raison elle et ses enfants iront garder les beaufs à ngaoundéré. Et d'ailleurs il a dit qu'il va appeler le ministre de la justice, Laurent ESSO Pour qu'on tranche en faveur de son fils.

Le 4 juin 2020, Fadimatou a été relevé de ses fonctions de chef de service alors qu’elle n'a jamais reçu une seule demande d'explication.

Au chômage, Fadimatou attend maintenant retourner garder les bœufs à Ngaoundere.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter