Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 22Article 574780

Opinions of Monday, 22 February 2021

Auteur: Sismondji Bidjocka

Le discours de Charles Ateba Eyené se voulait un discours franc et intègre - Sismondji Bidjocka

Hier dimanche 21 février marquait la commémoration de la mémoire d’un esprit brillant, Charles Ateba Eyené, décédé le 21 février 2014 à Yaoundé dans des circonstances questionnables. Génie pour les uns, Mythe surnaturel pour les autres, Divinité tutélaire présidant à la destinée d'une collectivité, d'une organisation, d'un lieu. Génie protecteur du foyer, de la cité; génie tutélaire, un Être surnaturel, mythique, doué de pouvoirs magiques.

Charles Sylvestre Ateba Eyene (15 janvier 1972 - 21 février 2014) est un écrivain, homme politique et enseignant camerounais controversé. Membre du comité central du parti au pouvoir, son discours ne plaisait pas à tout le monde, ce qui est normal, même le christ n’a pas obtenu l’unanimité, la preuve, ils l’ont crucifié. Le discours de Charles Ateba Eyené se voulait un discours franc et intègre, presque proche de l’opposition.

Dans un environnement où la gouvernance est problématique avec pour conséquence la perception d’un gouvernement responsable des misères des uns et des malheurs des autres, il justifiait et c’était ça le revers de la médaille, tous les échecs par la non-appartenance aux sectes et autres cercles ésotériques ; ce qui permettait même aux fainéants de trouver des causes et justificatifs de leurs échecs dans les failles de la gouvernance.
C’est bien ça le seul point sur lequel lui et moi n’étions pas d’accords.
Dénonciations brutales sans s’embrasser des formulations galantes d’un euphémisme ou d’une litote, il évoluait de L'hyperbole à La gradation, de La répétition à L'accumulation, jusqu’à une explosion tout en Paronomase. Ainsi était construit Son idiolecte, ou si vous voulez, l’ensemble de ses habitudes langagières.

Charles Ateba Eyene explique dans ses Mémoires avoir été marqué, enfant, par l'expulsion de sa famille, alors contrainte de dormir dans le jardin, pour loger deux soldats français (parmi lesquels Pierre Messmer) : « Dans les quartiers urbains et suburbains, les rafles et les fouilles faisaient rages. Tôt dans la matinée, les cases des indigènes étaient fouillés de fond en comble par les militaires, qui arrachaient les couvertures en laine pour les remettre aux soldats ; les poules, les chèvres, les moutons et les porcs ne furent pas épargnés par cette rafle et passèrent régulièrement dans les casseroles pour nourrir la légion. ».

Charles Ateba Eyene Il est titulaire d'une thèse de doctorat de la chaire Unesco. Son sujet de thèse portait sur : L’expression médiatique des forces sociopolitiques et le défi de la préservation de la paix sociale au Cameroun : Une approche socio-communicationnelle de quatre titres de la presse francophone camerounaise, 1990-1997. (Le Messager, La Nouvelle Expression, Le Patriote, Cameroon-Tribune). Thèse encadrée par les professeurs Michel Tdjade Eone et Zambo Belinga, et qu'il a soutenu avec la mention « très honorable ». Il s'était fait remarquer dans l'espace public à travers ses prises de parole assez critiques et parfois polémiques contre le système politique gouvernant. C’est aussi pour ça qu’Il faisait aussi partie des acteurs prisés des médias camerounais et intervenait dans les débats télévisés.

Souffrant d’une insuffisance rénale non diagnostiqué, il en est informé un jour de 2014 alors qu’il fait une crise ; transporté dans une clinique au quartier Fouda, celle-ci n’a malheureusement pas d’équipement adéquat pour une bonne dialyse. Il est alors évacué au CHU où toutes les machines sont occupées, il fallait attendre. Il décède en début d’après-midi du 21 février 2014. Comme une luciole isolée dans la nuit, sa lumière reste éclairante dans le silence de ces vastes espaces célestes pour les générations à venir

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter