Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 04 06Article 460347

Opinions of Saturday, 6 April 2019

Journaliste: Boris Bertolt

Le député Paul Eric Djomgoue serait-il victime du tribalisme?

Ce n’est certainement pas nouveau mais le contexte spécifique actuel nécessite qu’on s’y intéresse. Dans les milieux politiques à Yaoundé, c’est l’affaire du moment. Selon plusieurs sources, des réunions tribales se multiplient pour empêcher Paul Eric Djomgoue ( DPE, comme aime l’appeler affectueusement les jeunes de l’arrondissement de Yaoundé 2 ) de se présenter à la prochaine élection Législative .

Nos sources soulignent qu’une opération « MUST GO... » , « RENTRE CHEZ TOI » est en cours de planification pour organiser un vote tribal contre ce député RDPC et également homme d’affaires. Paul Eric Djomgoe est ce qu’on peut qualifié de Sardinard de la 1ère heure. N’hésitant pas à sortir l’artillerie lourde contre l’opposition Yaoundé. Mais son seul péché dans la course actuelle dans le cadre des législatives 2018, c’est d’être Bamileke. Selon ses adversaires bien sûr.

Face au climat tendu qui s’est installé, la hiérarchie du parti a été saisie. Mais pour l’instant silence radio. Les manœuvres se poursuivent. Que savons nous de ses adversaires officiels:

1-Jean Marie Ngah Koumda. un ex député de la Lekié , chassé son propre département d’origine. Homme d’affaires et ancien proche de Marafa Hamidou Yaya.

2-Achille Atanga ( Le cousin -fainéant -du feu maire Assamba Luc ) , actuel receveur municipal à la mairie de Yaoundé 4 et qui espérait une succession familiale à la mairie de l’arrondissement de Yaoundé 2 , a décider de régler les comptes de « l’étranger » qui aurait soutenu la candidature de l’actuel maire Ayissi ( Sur qui nous reviendrons très bientôt avec les nombreuses casseroles qu’il traine ) ;

3- Les autres : Lonkeu Bienvenu, un des financiers de la marche aux relents ethnofascistes de samedi dernier .

Mais ces trois personnages constituent la face émergée de l’iceberg. Ils sont chapeautés par des pontes du régime dont le tribalisme est un secret de polichinelle. Leurs médias: Radio NB ONE et ESSINGAN. Nous y reviendrons.

C’est chaud en sardinavie.