Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 20Article 542938

Opinions of Sunday, 20 September 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Le décès du Roi Fotso Kankeu divise la communauté Bamoungoum

Cette version est racontée par l’un des fils du défunt: “ Tout commence le 26 Juillet 2017 date du décès de notre papa sa majesté FOTSO KANKEU JACQUES le chef supérieure de 1er degré du village Bamougoum qui a laissé derrière lui 145 enfants légitimes et de nombreux petits enfants.

Selon la coutume, il devait se tenir un conseil de famille entre les orphelins de défunt mari Roi, les 9 notable et les autorités administratives compétants pour dérouler le testament du défunt afin de designer parmi les orphelins, le successeur qui sera le nouveau monarque ainsi les administrateurs des biens laissé par le Roi. Ce qui n'a jamais été fait.

Bien au contraire, le jour des obsèques ( l'enterrement) de notre papa le Roi de Bamougoum, tous les orphelins ont été surpris un scénario où on vient en pleine cérémonie avec un pick-up double cabine de couleur blanc à sont venus bord l'un de nos jours frère accompagner de certains notables du village qui sont venus présenter ce dernier comme le successeur de notre papa.

Bien qu'étant surpris de ce scénario, une drôle façon de désignation du successeur du Roi, jusqu'ici tous les orphelins ont gardé leur sang froid et sont restés calme. Car disaient-ils le plus important c'est que l'image de notre papa soit respecté et que le nouveau successeur soit pour nous un meilleur père et un bon rassembleur pour tout le village Bamougoum en particulier et pour ses frères et sœurs orphelins en général.
Ce dernier fut conduit au LA'AKAM où il a passé 09 mois pour les rituels d'intronisation en tant que nouveau Roi.

A sa sortie du LA'AKAM, notre nouveau père invite tous les enfants à une réunion qui s'est tenue dans la salle de conférence palais royal de la chefferie Bamougoum le 28 octobre 2017. Au cours de cette réunion, il demande à chaque enfants orphelins et aux veuves de donner une copie de son acte de naissance et sa carte d'identité CNI signé déçu et fiche de présence fut établie question se de sensibiliser tous les orphelins et veuves qu'à laissé le défunt Roi afin d'engager une procédure de jugement d'hérédité. Il faut dire que tout s'est passé jusqu'ici sans un éventuel conseil de famille.

Quelle semaine après le nouveau monarque saisi la justice pour le jugement d'hérédité. Avec dossier dans lequel il est mentionné que notre défunt papa le Roi de Bamougoum est décédé sans laisser de testament et que les enfants orphelins ce sont réunis lors d'un conseil de famille pour le designer comme le successeur et l'unique administrateur des biens.

C'est ici que les choses ont commencé à se compliquer.
C'est à ce moment que les enfants ont dit que mais le père a laissé 145 enfants. Comment est ce que une seule personne être en même temps successeur et l'unique administrateur des biens.

C'est où les enfants ont décidé donc de s'enquérir du dossier de jugement d'hérédité question de mieux comprendre de fond en comble. Alors là les enfants ont été complètement déçu par la procédure du successeur avec trop de fautes, de mauvaise manœuvre.

1-il dit que le mort sans laisser de testament. Tellement drôle.
2-il dit être désigné lors d'un conseil de famille. Et pourtant aucun enfant n'a été consulté lors de son arrestation et le le conseil de famille n'a jamais eu lieu. Les enfants étant toujours en attente de la convocation du conseil de famille proprement dit.

3- dans le dit dossier figurait les des certains notables et élites Bamougoum que le successeur les a reconnu comme enfants du défunt. Et pourtant ils n'ont aucun lien parenté avec notre défunt père.

Étant donné que notre défunt père Roi de Bamougoum procédait plusieurs bien financières, matériels et mobiliers. Le successeur fait comprendre à ses frères et sœurs que les bien défunt Roi constitue le patrimoine de la chefferie et ne saurai être distribué aux orphelins. Il dit que après le décès du Roi, les princes et princesses orphelins n'ont plus le droit de regard sur les biens de leur père. Et tout reviens au successeur qui selon lui est le seul et unique administrateur et ayant droit.

Mais puisque le père avait 145 enfants légitimes et que le successeur seul a le droit sur l'héritage, que devient donc les 144 autres enfants ???
A cette effet, l'une des veuves a donc décidé de de faire appel aux tribunal pour s'opposer à cette méthode appliquer par le successeur. ainsi elle a été suivi par la plus grande majorité des enfants.

Nous voulons dénoncer les manœuvres des Bamougoum notables et élites qui manipulent notre frère successeur qui est nouveau père afin de mieux dilapider les biens de notre du défunt Roi.

A nos jours, nouveau Roi Bamougoum a donné l'ordre de ne plus laisser circuler aucun de ces frères au village.

Les orphelins du défunt Roi FOTSO KANKEU Jacques sont tous menacés de mort dans tout le village Bamougoum.
Pas plus tard que jeudi dernier le 27 août 2020, le nouveau Roi a lui même mobiliser ses guerriers avec les notables, ainsi que les jeunes benskineurs à Bamougoum et les a conduit dans l'un des centres commerciaux de notre défunt père situé au marché Casablanca de BAFOUSSAM où de nombreux locataire y exercice leur commerce et d'autres qui y vivent ont été chassés de manière abusive avec leurs bagages détruit ainsi que les portes des bâtiments detruit par les notables.

Ces notables ont tabassé l'un des orphelins jusqu'à laisser presque à mort l'un des orphelins du défunt Roi FOTSO KANKEU Jacques. Ils ont même dit que le Roi leurs a donné l'ordre de le taper à mort avant de le ramener jusqu'à la chefferie. Si nul n'était l'intervention du chauffeur du Roi qui a déclaré "arrêtez donc si on vous demande de tuer quelqu'un vous allez seulement tuer ?" Ces derniers étaient sur le point d'aller jusqu'au bout de l'ordre qu'ils ont reçu. Celui de tuer le pauvre orphelins qui n'a rien demandé à personne.

Il faut dire que depuis la sortie du LA'AKAM du nouveau Roi sa majesté MOUMBE FOTSO Mitterrand, il a immédiatement mis fin à la traditionnelle réunion de famille que le défunt Roi FOTSO organisait au mois d'août de chaque année avec tous ses enfants autour de lui question de communier avec les siens.

Comment comprendre que tous les princes Bamougoum orphelins du Roi FOTSO KANKEU Jacques sont interdits par leur frère successeur du père de passer dans le Village ?

Ne sommes nous pas dans un pays de droit ?
Les orphelins ne sont plus libre de réclamer l'héritage de leur père ?
Retenez que les orphelins du Roi FOTSO KANKEU Jacques n'ont jamais posé aucun acte de violence, ni de vandalisme. Bien au contraire ces pauvres orphelins ont tous mis entre les mains de la justice et que le droit soit appliqué dans les règles de l'art.

Les princes et les princesses Bamougoum veulent faire comprendre à l'opinion publique que le testament de leur père a été bafoué.
L'opinion publique doit savoir que le orphelins ne sont pas entrain de discuter la succession du Roi. Mais ils réclament plutôt le testament et l'héritage de leur père.

Puisque le nouveau Roi laisse entendre par tout que ses frères discutent le trône. Oh que non la page de la succession avait déjà été tourné.
Il s'agit du jugement d'hérédité et chaque enfants a le plein droit sur l'héritage de son père.

Pourquoi le nouveau Roi ne veux pas faire un conseil de famille avec ses frères et sœurs ?

Il faut dire que le Roi ne court aucun risque avec sa famille.
Bien au contraire la famille FOTSO KANKEU Jacques a besoin d'être en Paix avec leur frère qui est le nouveau Roi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter