Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 07 27Article 610507

Opinions of Tuesday, 27 July 2021

Auteur: Wilfried Ekanga

'Le biyayisme est la plus grande usine de fabrication tribaliste d'Afrique francophone'

Wilfried Ekanga, activiste de la BAS Wilfried Ekanga, activiste de la BAS

Michel Ndoki a annoncé le week-end dernier, la création à venir d’une nouvelle formation politique. Pour Wilfried Ekanga, le probable départ de l’avocat du MRC n’est que la suite logique du plan du régime qui consiste à «tondre le MRC» et à «isoler Maurice Kamto et de vendre l'image d'un parti du village ».

Voici sa tribune

ILS VEULENT TONDRE LE MRC

Le plan du régime de Yaoundé, c'est d'éloigner une par une toutes les têtes d'affiche du MRC qui ne sont pas Bamiléké, afin de pouvoir vendre le parti ensuite comme une "secte tribale".

Vous avez bien vu que sur le plan du débat, à la télévision ou ailleurs, ils ne sont pas au niveau et enchaînent raclée sur raclée. Alors il faut procéder par la ruse et le cynisme ; la méthode par excellence de tout Gang de Malfrats.
Il faut extirper tous les Noah, les Simh, les Ekoka, les Mota, les Ndoki, les Ekanga et les Ateba de la tontine, afin d'isoler Maurice Kamto et de vendre l'image d'un "parti du village."

C'est le travail dont ont la charge Owona Nguini le schizophrène, Obama, Atangana, Meka, ou encore l'autre Abe, sociologue en wamakoulisme tribal.
Car le biyayisme est la plus grande usine de fabrication tribaliste d'Afrique francophone.

Et le transfert de culpabilité, l'inversion des responsabilités, l'effet miroir, sont la marque de fabrique de cette usine.

Si tu as compris ça, alors la politique vient enfin de commencer.