Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 18Article 597370

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 18 May 2021

Source: camerounweb.com

Le Rdpc doit sévir contre ses militants indisciplinés de Bangangte -Tristan Ndongo

Malgré la mission d’apaisement initiée par le candidat désigné du Comité central du Rdpc, Éric Niat, d’autres candidats ont manifesté leur intention de se présenter.

Les candidats Tchoumi Lambert battus aux primaires et madame NANA n'ont pas pu se présenter à la mission et initiative d'apaisement du maire investi Éric NIAT.

Les instructions de la haute hiérarchie du parti ont été violées.

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais doit sévir contre les militants qui ne respectent pas la discipline du parti. Malgré la désignation, d’Éric Niat comme candidat du Comité central, les appétits ne se sont pas tus du coté de ses autres camarades qui avaient l’ambition de briguer le poste du maire de cette ville, montrant ainsi aux yeux de la communauté que le parti au pouvoir est divisé. Lire en intégralité la sortie de Tristan Ndongo

Le RDPC et l'impérieux devoir de sanction

Face à ce qui peut s'interpréter comme étant le 3 ème mais en fait le énième renvoie de l'élection du maire investi par les conseillers municipaux Rdpc de la commune de Bangangté, il apparaît aux yeux de l'opinion et des populations que le temps des sanctions exemplaires est arrivé.

En effet sans revenir sur la petite histoire, nos plumes et autres reporters à Bangangté que malgré la mission d'apaisement initiée par le candidat investi Éric NIAT , en date du 02 Mai , une force occulte à la fois qui se dit extérieure à ce processus et en même temps très intérieure dans les manœuvres de basse offices s'est retrouvée non en présence des deux candidats qui aurons jusqu'ici montrer leurs visages face au vainqueur des primaires Éric NIAT du 2 Mai. Nous en sommes à constater la présence et même la récupération de madame Célestine Ketcha Courtes de la mission d'apaisement initiée par le candidat investi maire Éric NIAT. Comment comprendre son rôle et sa présence lors de la présence d'Éric Niat Chez le ministre Clobert TCHATAT représentant du comité central du RDPC dans le NDÉ ? Comment les candidats Tchomi Lambert battu aux primaires et madame NANA candidate du 6 Mai suscité n'ont-ils pas pu se présenter à la mission et initiative d'apaisement du maire investi Éric NIAT ? Ont- ils choisi comme représentant de leurs candidatures madame le ministre de l'urbanisme et de l'habitat qui au demeurant dans une réunion interne en présence du ministre secrétaire général du RDPC a dit n'avoir aucun rôle ni intérêt dans cette élection au même titre que le président du groupe communal du RDPC quoique ce dernier ait déclaré la candidature de madame NANA au grand dam de l'élection interne qui a introduit le candidat Niat et dont le procès-verbal de vote porte sa signature ?

Procéder aux sanctions

Nous sommes au-delà de tout ce qui précède face à un vaste projet de manipulation qui met désormais en jeu selon nos sources le même projet de blocus au vote de l'investiture d'Éric Niat qui devrait subir la candidature d'un troisième larron en violation des instructions de la haute hiérarchie du parti à se présenter en session de plein droit face au candidat élu en interne Éric NIAT en la personne de l'ancien premier adjoint NYANGA ROBERT. Une question se pose dès lors le RDPC peut-il encore contrôler, sanctionner et discipliner les indisciplinés de sa formation politique ? Sommes-nous face à un RDPC bis à Bangangté ? Bien malin serait celui qui répondrait à ces questions mais en attendant il reste que le comité central du RDPC a là le pain sur la planche pour procéder aux sanctions qui vont avec ce genre d'attitude propre à l'indiscipline en respect avec les textes intérieurs du parti.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter