Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 15Article 573490

Opinions of Monday, 15 February 2021

Auteur: Le quatrième pouvoir

Le Minsanté accusé de bloquer le processus de certification de diplômes de certains infirmiers

Nous sommes des centaines de jeunes désespérés qui ne savons plus vers qui nous tourner. Le calendrier s'y prêtant, nous avons choisi de dénoncer ces ambiguïtés administratives, monnaie courante dans notre pays.

Nous sommes pour la majorité des infirmiers d'état, candidats à l'immigration canadienne. A cet effet, nous avons déclaré nos diplômes à l'organisme canadien WES chargé de cette procédure. Habituellement, cet organisme après avoir reçu les diplômes déclarés par les candidats, envoie un courrier par mail et par poste au MinSanté demandant de confirmer, l'authenticité du diplôme déclaré et informe le candidat de l'envoi du courrier.

Voici donc plusieurs mois que nos dossiers sont sans suite au ministère. Nous y faisons la queue sans que personne ne veille nous dire ce qu'il en est. A demi mots, on nous a récemment fait savoir que c'est bloqué au niveau du directeur des ressources humaines Mr Eyenga Djomo E, sans plus. Quelques langues se délient, affirmant que le directeur refuse catégoriquement de répondre à WES Canada. Il s'inquièterait de l'exode du personnel soignant. Cela va peut-être d'un bon sentiment, mais Mr le DRH se trompe pour les raisons suivantes :

1/ Chaque année, nous sommes nombreux à sortir de ces écoles, souvent hors de prix et à retourner au quartier, faute de travail, je n'affabule pas, 2/ Ceux qui sont dans le monde du travail, s'y trouvent en situations précaires: Stages prolongés ++++, CDD+++, Salaires plus que minables et quand tu attends alors le St graal, un CDI, ne te fies pas au salaire indiqué dans ton contrat heinn ! Il est décoratif ! Tu vas lire l'heure ! Dès que tu te plainds, c'est un licenciement abusif.

Voilà notre dure réalité Mr le DRH, il y a de la réserve, rendez notre métier simplement attractif, c'est comme cela qu'il faut s'y prendre . L'infine partie qui immigre n'est pas un problème. A ce niveau de la procédure, nos familles pas toujours nantis ont déjà dépensé de l'argent, il n'est pas juste de nous bloquer. Au delà de cette réalité, l'article 13 de la Charte des Droits de l'Homme rappelle que nous avons le droit de décider de vivre ou nous voulons, vous également. Ce pays a de moins en moins des choses à nous proposer. Nous décidons d'aller voir ailleurs, on met les jeunes devant comme Mr Eyenga pour nous matraquer. Ils bloquent les passeports, et dorénavant ce sont les diplômes.

Monsieur Eyenga Djomo, n'a même pas eu de l'empathie pour nous séchant au soleil ! Même une explication, il n'a pas estimé avoir à nous donner. Il y a longtemps que je ne fête plus la jeunesse ! C'est une malédiction chez nous. Merci encore de nous avoir consacré du temps !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter