Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 14Article 608143

Opinions of Wednesday, 14 July 2021

Auteur: Denis Emilien Atangana

Le FDC condamne les attaques contre Paul Biya à Genève

Nous n'acceptons pas que notre pays se retrouve être l'objet de quolibets. Nous n'acceptons pas que notre pays se retrouve être l'objet de quolibets.

Dans la verve qu’on lui connait Denis Emilien Atangana président National du Front des Démocrates Camerounais n’a pas manqué de s’offusquer du spectacle désolant que livre la diaspora camerounaise devant l’hôtel intercontinental au sein duquel loge le président de la République depuis dimanches dernier. Lire son point de vue.


Depuis quelques années, l'institution Président de la République fait l'objet d'attaques à la fois ubuesque et insensées de la part de groupuscules le plus souvent installés à l'étranger.

Ces attaques se sont récemment matérialisées par les casses des représentations diplomatiques du Cameroun et sur certains compatriotes artistes. Le FDC tient à rappeler à l'ensemble des compatriotes à l'intérieur du pays comme à l'extérieur que la pratique de la politique a des règles. Nous n'acceptons pas que notre pays se retrouve être l'objet de quolibets, curiosités au motif que des individus mal dans leur peau, confondent le système Biya à l'État du Cameroun. Des spectacles comme ceux qui nous sont gratifiés par ces groupuscules de la diaspora entachent considérablement l'image de marque de notre pays et sont de nature à nous décrédibiliser auprès des partenaires présents et futurs. Le FDC tient à rappeler que :
Le Président de la République une institution que Chaque camerounais a obligation de respecter et que, les ambassades font partie du patrimoine national. Le FDC (Front des démocrates camerounais) condamne avec la dernière énergie les attaques sur l'institution Président de la République en territoire étranger.