Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 16Article 513295

Opinions of Saturday, 16 May 2020

Journaliste: www.camerounweb.com

'Le Cameroun n’est pas fini, le Cameroun ne finira jamais, le Cameroun reste et restera'

« Le Cameroun n’est pas fini, le Cameroun ne finira jamais, le Cameroun reste et restera. Ceux qui disent que le Cameroun est fini, que tout est fini au Cameroun, et que le pays est par terre, finiront et laisseront le Cameroun debout. Les nations ne finissent jamais, ce sont les hommes qui finissent. Tel est le sens de l’Histoire, et tel est la vérité sublime ».


Depuis l’élection présidentielle d’Octobre 2018, des slogans défaitistes, désespérant, alarmistes, violents et totalement contraires au bon sens, sont déversés quotidiennement dans les réseaux sociaux.

Ce véritable travail de sape, de trouble des consciences et de désarmement moral est le fait de gens bien souvent mal intentionnés, mal avisés ou volontairement et congénitalement provocateurs.

Nous sommes dorénavant en présence d’une véritable entreprise de destruction et de déconstruction qui a pris l’ampleur d’une autre pandémie spécifiquement camerounaise, mais heureusement limitée à la sphère mentale de quelques personnes dont les meilleures bases de bruyance se situent davantage en terre étrangère qu’en terre camerounaise.

On a ainsi entendu un apôtre de cette forme nouvelle de folie inqualifiable, s’exprimer depuis l’étranger, en traitant les Députés et les Conseillers municipaux de RATS, devant un auditoire éberlué, étourdi, déphasé, inconséquent et complètement en rupture avec les réalités nationales camerounaises.

Devant autant de dérives qui ne peuvent mener qu’à la promotion de la haine et la perte de crédibilité de leurs auteurs, aucun patriote responsable de devrait se taire, et il est devenu urgent que chacun se prononce, dise à quel école de pensée et d’action il appartient, exprime dans quelle logique du futur il se place pour notre pays :

Une évolution sociale et politique ordonnée et pacifique qui préserve la cohésion nationale et fait la promotion de l’entente entre tous les nationaux, ou alors un fracassant et brutal bouleversement articulé sur la haine, les instincts de vengeance et des procès interminables ?

Le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation (MPDR – PMDR), en mouvement politique responsable, épris de paix et profondément attaché au respect de notre pays, condamne fermement cette campagne, et lance un vibrant appel à ses auteurs, personnes physiques et personnes morales, pour y mettre fin au plus vite, et retrouver les chemins d’une véritable conscience nationale de progrès et de tolérance.

Le MPDR – PMDR, est conscient et chacun de nous également, sans aucun doute, du fait que notre pays a besoin de changement, de progrès, de corrections, d’amélioration de nombre de ses modes de fonctionnement et même globalement de son système de gouvernance.

Cependant rien ne peut servir de prétexte ni de rampe de lancement, pour cultiver l’invective inter-ethnique, la prolifération des injures et la célébration de la mort des vivants, encore moins une culture insensée contre l’âge des parents et grands-parents.

Nous sommes en effet tous relativement jeune ou relativement âgé, les uns par rapport aux autres.

Le MPDR – PMDR, se félicite clairement et ouvertement, que certains compatriotes, encore hier ancrés sur ce discours et cette dérive, commencent à retrouver leur sens et le chemin de la véritable conscience nationale, laquelle n’est ni une posture de soumission et d’abandon de des convictions personnelles, mais une haute, brave et courageuse humanité.

Il n’y a en effet que les imbéciles qui ne changent pas face à la réalité des faits, face aux vérités historiques, face à la force et aux appels du destin./.

Le Médiateur Universel

SHANDA TONME

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter