Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 06Article 546661

Opinions of Tuesday, 6 October 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

La société française Safege Afrique Centrale au coeur d'une fraude fiscal de plus de 1.5 milliard

En avril 2012 le groupe français SUEZ établissait au Cameroun, une filiale dénommée SAFEGE AFRIQUE CENTRALE Sarl (actuellement sise montée Eneo Nlongkak, 1er étage Immeuble Activa assurances, Tel. : 690 24 24 24, RC/YAO/2013/M/6, Contribuable : MAA4 98UB 088T 00).

Cette société réussira à appâter plus d’une centaine de Camerounais avec qui elle conclura divers contrats. L’expertise Camerounaise œuvrera alors avec une rare efficacité et parviendra dès 2018 à hisser cette entreprise parmi les leaders du secteur des BTP au Cameroun avec un carnet de commandes de plus de 7 milliards de FCFA au bénéfice de juteux contrats remportés.
C’est alors que la mafia se mettra en branle en installant Messieurs NOUAMANE LAHMINE (Marocain) et LOIC FORCE (Français) comme nouveaux gérants de la société. Les intentions du groupe SUEZ ne tarderont pas à se faire remarquer.

En effet, partant d’une grossière fraude fiscale de plus de 50 MILLIONS FCFA perpétrée sur les comptes 2018 (Bilan réel et bilan falsifié) en passant par le refus catégorique d’honorer ses engagements financiers vis-à-vis des pauvres Camerounais, cette société est à présent sur le point de déclarer dans les prochains jours une faillite organisée et de rapatrier ainsi frauduleusement plus de 1 MILLIARD FCFA en France, au nez et à la barbe du FISC et de plus d’une centaine de Camerounais.

Une action urgente des autorités camerounaises s’impose pour sauver l’argent des impôts du Cameroun ainsi que plus d’une centaine d’emplois directs menacés en cette période rentrée scolaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter