Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 12 03Article 560009

Opinions of Thursday, 3 December 2020

Auteur: Amzine NDAM FEWOU

La mystérieuse histoire de la porte d'entrée de Foumban

La 1ère porte d'entrée du Royaume Bamoun fut construite par le 11ème roi des Bamoun Mbouombouo-Mandù (1757-1814).

Elle fut construite lors d'escalades des cavaliers Bali-Tchamba de la Haute-Benoué, venus de l'actuel nord du Nigeria.

Pour y arriver, il aurait fallu qu'un certain FIFEN-NKÙ'NDÙH proposa à mon arrière-grand-père Roi Mbouombouo-Mandù, de faire creuser des tranchées devant empêcher les assauts répétés des Bali-Tchamba. Des notables Bamoun dans leur ruse, ne voulurent voir accepter un tel travail pénible. C'est ainsi qu'ils complotèrent pour dire au Roi qu'en faisant comme suggère FIFEN-NKÙ'NDÙH, il ne serait considéré que comme un simple kangourou qui n'a pour logement que la grotte. Le malheureux fut mis à mort.

Quelques jours après, vint le messager de Mfon Rifum (roi de BANKIM), et dit au Roi Mbouombouo-Mandù :«MFON PAMOM, ton grand-père m'a chargé de te dire que tu fasses creuser des tranchées pour éviter les assauts des cavaliers...».

Le Roi fut ému, et regretta la mise à mort de FIFEN-NKÙ'NDÙH...

Le miracle de Dieu se produisit ; l'on eût creusé de tout côté, mais derrière la concession du martyr FIFEN-NKÙ'NDÙH où il fut enterré, apparurent des rochers qu'aucun robuste du Royaume ne parvint à casser. *Ce lieu où se trouve la tombe de FIFEN-NKÙ'NDÙH, fut adopté comme LIEU SAINT DU ROYAUME BAMOUN* où toute personne devant se rendre au coeur du Royaume, Palais royal, devrait passer pour une séance de purification. Le lieu de la tombe de celui de qui le successeur fut récompensé par l'élévation au rang de notable Bamoun (NJÎ) resta pour l' éternité, la porte d'entrée de Foumban.

NB: Il faut dire que ledit coin fut, au départ, appelé *«NSHUT NSAM», bouche des tranchées, c'est-à-dire voie d'accès à la cité. C'est pendant la période coloniale allemande que l'endroit de vérité pris la forme architectural typique à la conception européenne allemande. C'est alors qu'au lieu de «Nshu nsam», les Bamoun se réfèrèrent à l'architecture présentant deux portes, et dirent «PÉA NTÁ».

PS: Toute personne compliquée voulant entrer dans la cité royale a toujours évité de passer par là, question de ne pas voir son «pouvoir» s'envoler.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter