Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 29Article 570070

Opinions of Friday, 29 January 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

La femme du Recteur de l’université de Yaoundé 1 tabasse la fiancée de son mari au campus

C’est une info japap. Maurice Aurélien Sosso, le recteur de l’université de Yaoundé 1 a eu chaud Pendant quelques heures. Il a été séquestré dans son cabinet par une bagarre entre son épouse et l’une de ses jomba.
Dans les affaires là, les murs ont parfois les oreilles. Pr ASSE Patricia, épouse du recteur Sosso était dans ses choses cougna cougna. Depuis plusieurs mois, elle soupçonne son mari d’infidélité. Mais monsieur le recteur en bon membre du syndicat a toujours nié. “ on nie d’abord tant qu’il n’y a pas de preuves “ article 78 de la constitution du syndicat. Jusqu’à ce jeudi il respectait les recommandations à la lettre.

Mais les anges semblent avoir abandonnés le Pr Sosso hier.
Informée de la présence de la maîtresse du recteur dans le bureau de celui-ci depuis plus de 2h, le Pr Asse a débarqué sans avertir. Les secrétaires n’ont même pas le temps de lui poser une question ou tenter de la recaler qu’elle a déjà ouvert les bêtises. Pan: elle est dans le bureau de son illustre mari.

Résultats des courses,elle s'est saisie du Pr Damarice ENYEGUE, chef de division à l'université de yaounde1 maîtresse à titrée du recteur. Il s’en est suivi un remue-ménage important. Le recteur Sosso crie: “ Patricia calme toi. calme toi“. Tout en arrêtant les mèches brésiliennes de sa rivale, Patricia lui répond: “ Je me calme quoi. Je me calme quoi”. Le bureau est en l’air.

C’est la débandade totale au cabinet du recteur. Tout le personnel est appelé à la rescousse. Le recteur lui même qui tentait de séparer la bagarre a failli se retrouver au sol.

Faut rappeler que Damarice ENYEGUE n'est personne d'autre que l'épouse du petit frère du MINCAF, Henry Eyebe Ayissi, ( Ministre du Cadastre et des Affaires Foncières ), prestataire depuis de longues années dans cette université.

Patricia Sosso malgré les supplications dit dit qu’elle ne lâche pas sa rivale. Devant le refus de l'épouse du recteur de ne lâcher prise, sans la présence du mari de sa coepouse, ce dernier sera convoqué illico presto au rectorat.

Le pauvre devait assister au spectacle désolant( habits déchirés, greffe brésilienne arraché...) et ramener sa femme à la maison avec les seins presque dehors.

Quand sa coepouse est partie, Mme Sosso reste quelques minutes dans le bureau. Regarde son mari secoue la tête et lui lance: “ tu vas me sentir à la maison “.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter