Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 03 08Article 496939

Opinions of Sunday, 8 March 2020

Auteur: Me Amedee Dimitri TOUKO TOM

'L’opposition camerounaise est truffée d'adeptes de la roublardise politique'

L'interview que M. Albert DZONGANG a accordé à Darling Nguevo est revenue sur la question de l'élargissement de ce que devrait être la plate forme de l'opposition coalisée selon certains.

Il faut saluer la lucidité dont a fait montre l'interviewé du jour en réponse à cette question. Car l'un des écueils qui retardent cette marche vers le changement, c'est cette absence de clarté dans les choix et les positionnements.

L'opposition CAMEROUNAISE est truffée d'adeptes de la ROUBLARDISE POLITIQUE, pour qui la VERTU et la VÉRITÉ en politique ne veut rien dire... Tout y est du domaine du relatif en fonction des temps, des camps et des intérêts.

Dans cette logique, à leurs yeux, il n'est même pas acquis que KAMTO soit l'Homme Politique le plus populaire, le plus sérieux du Cameroun aujourd'hui...Puisque tout est relatif...

Seulement, en se limitant à l'excellente clairvoyance de Albert DZONGANG sur cette question au regard de la réponse apportée, on peut être enclin à penser que l'éruption spectaculaire de Maurice KAMTO sur la scène politique CAMEROUNAISE et son rayonnement, s'accompagnent d'une certaine arrogance qui ferait "qu'il ne discute plus avec les petits partis" ou des petits leaders...

Pour l'histoire, nous qui connaissons le monde politique camerounais autrement, et non simplement par ce qui se dit ou se voit, savons qu'en temps utiles, Maurice KAMTO a résolument fait du porte à porte, auprès de la quasi-totalité des personnalités se réclamant de l'opposition, pour les convaincre de sa démarche, tout en les invitant à lui apporter leur soutien.

Que n'a t-il pas essuyé comme gausseries dans son dos, surtout de la part de ceux là qui tiennent "leur changement personnel", par le biais de mandats électifs locaux ou nationaux ? Résolument ils n'ont pas les mêmes objectifs...

Il faut le dire, on ne donne pas le TCHOKO, on ne reçoit pas le TCHOKO, pour entrer dans le train du changement. Si on pense qu'il va dans la bonne direction, on y entre, on s'y installe, sans même demander l'avis du pilote, comme le fait la diaspora et d'autres et "on fait sa part".

Les incontournables auto-proclamés du changement, ne sont que des roublards, pour qui la politique se résume en une chose, se mettre en embuscade, pour faire du chantage politique au pouvoir RDPC qui souhaite y rester et à l'opposition espère voir changer les choses.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter