Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 05 27Article 598996

Opinions of Thursday, 27 May 2021

Auteur: English Cameroon for a United Cameroon?

L'Église catholique au Cameroun: le roc solide sur lequel repose le régime de Biya

Paul Biya et des prêtres Paul Biya et des prêtres

•Pour l'ECUC, l'Eglise catholique est l'un des acteurs clés du régime Biya.

•L'Eglise reçoit selon la plateforme, des cadeaux en argent pour sa collaboration.

•Les autres églises chrétiennes et les musulmans seraient aussi en train de chercher leurs parts des cadeaux du régime, selon l'ECUC.


Dans une nouvelle tribune rendue publique ce jeudi soir, le English Cameroon for a United Cameroon (ECUC) accuse l'Eglise catholique camerounaise d'être le complice du maintien au pouvoir de Paul Biya et de son régime. Pour emprunter les morts de la plateforme anglophone, il est reproché à l'Eglise catholique camerounaise, sa 'relation chaleureuse avec le régime de Yaoundé'. Prenant l'exemple du regretté cardinal chrétien Tumi qui a révélé comment le régime envoie des cadeaux en argent aux évêques chaque Noël, le English Cameroon for a United Cameroon ne passe pas par 4 chemins pour accuser les évêques de corrompus.

Voici la tribune de l'ECUC publiée dans son intégralité

1. Nous avertissons nos lecteurs de rester vigilants lors de la lecture de nos articles. Ils puisent dans une culture largement protestante, largement interprétée (anglo, germanique, scandinave, africaine, et surtout afro-américaine). Nous considérons les Lumières comme un projet protestant, animé par le presbytérianisme écossais, le calvinisme de Rousseau et le piétisme luthérien du monde germanique. La thèse est que le protestantisme nous a donné le monde moderne en termes de théorie politique et d'économie.

2. La notion de séparation de l'Église et de l'État trouve un appui dans l'ascétisme des protestants baptistes et de la religion civile de Rousseau. Quand on parle de séparation de l'Église et de l'État, c'est une protection mutuelle. L'Église est protégée de la corruption spirituelle qui est inhérente à la pratique politique et la politique est protégée contre que l'Église profite des instruments coercitifs de l'État pour faire progresser sa mondanité. Le fils du missionnaire afro-jamaïcain au Cameroun, Joseph Jackson Fuller, a répandu l'Évangile au Congo. De façon inhabituelle, il y a aujourd'hui beaucoup de protestants en RD Congo francophone à cause de cela. Mais la présence des baptistes n'a pas apporté au peuple les horreurs apportées plus tard par l'union perverse entre le roi Léopold de Belgique et l'Église catholique. Cette union a été surnommée la christianisation des sauvages au Congo, mais était en fait un génocide - rien de tel que la religion baptiste qui a précédé et a élevé les capacités musicales de ces Africains, en ce qui concerne leurs dialectes.

3. Dès l'époque du Dr Aujoulat, le missionnaire laïc catholique, et de Mgr René Graffin, le promoteur du colonialisme éternel, l'Église catholique au Cameroun a vu comme sa mission la production de la classe politique qui protégera à la fois les intérêts de l'église et ceux du bras séculier de l'église en France, le gouvernement de l'empire français. Il n'est donc pas surprenant que les échelons supérieurs du gouvernement aient été remplis d'anciens séminaristes. Le premier Premier ministre a vu le danger que pouvait représenter la réunification avec des personnes marquées par la culture anglo-protestante. Il a donc rejeté la réunification. Mais quand cela s'est produit, l'assimilation et la marginalisation sont devenues la prochaine étape.


4. Nos frères et sœurs catholiques ne sont pas conscients de cette dynamique sous-jacente. Nous n'avons absolument rien avec leur foi religieuse. En tant que protestants qui sont d'accord avec les musulmans sur la représentation du divin, nous pensons que le rendu des pères sémitiques et des mères de foi dans l'imagerie caucasienne est contraire à la libération africaine. Un complexe d'infériorité ou une dimension religieuse magique est introduit qui ne devrait pas être dans l'adoration du Seul Vrai Dieu Invisible.


5. Après le long commentaire préliminaire, nous arrivons à notre point. L'église catholique mérite d'être interpellée pour sa relation chaleureuse avec le régime de Yaoundé, à la tête duquel se trouvent d'éminents catholiques. Le regretté cardinal chrétien Tumi a révélé comment le dictateur frappé d'incapacité envoie des cadeaux en argent aux évêques chaque Noël. Pour être juste, nous pensons que les pasteurs protestants et les dirigeants d'église reçoivent également de tels dons; ils ont juste peur d'être réprimandés par leurs chrétiens pour un tel comportement diffamatoire.


5.1. Nous pensons que les lieux de culte sont l'expression du sens de la communauté. Ils devraient être construits par les adorateurs pour eux-mêmes et les générations futures. L'église devrait diriger de telles constructions. Dans les églises protestantes et certaines mosquées, les responsables de la construction ne sont même pas les prédicateurs de cette communauté. C'est là que les protestants apprennent la gestion et la responsabilité envers leurs compagnons chrétiens. Le président de la construction est autre que le pasteur ou le trésorier. Les gens font des dons à de tels projets en fonction de leurs moyens - le ministre peut donner des millions mais le paysan peut aussi donner des pommes de terre qui sont transformées en mille francs. Le sens de la communauté se fait sentir. Bien que ce ne soit pas censé être une norme universelle, c'est clairement mieux qu'un modèle où quelqu'un fait un don ostentatoire d'une église. Mais si un tel don devait être fait, le malaise est atténué si ces personnes ne sont pas elles-mêmes des symboles d'une source douteuse de richesse.


5.2. On dit de M. Paul Atanga Nji qu'il est un catholique très pieux, tout comme l'autre pieux Paul, M. Paul Biya. C'est à partir de cette dévotion qu'il a construit une église pour la communauté d'Efoulan dans la région sud. Il est libre d'essayer de le faire, mais l'Église catholique ne fait-elle pas une déclaration morale en l'acceptant? Ne l'ont-ils pas encouragé? Qu'est-ce qui explique ce ton surdité du comportement de l'Église à un moment où certains militants protestants mettent en lumière cette relation difficile et le rôle négatif de l'Église catholique dans notre histoire tortueuse? M. Atanga Nji est critiqué pour l'escalade de la guerre dans l'ouest du Cameroun, affiné la fraude électorale au profit du RDPC, et maintenant l'audit COVID semble soulever des questions sur sa gestion des ressources pour COVID. L'Église dit-elle simplement que nous sommes tous pécheurs ou que vos péchés sont pardonnés alors qu'ils célèbrent la générosité de leur chrétien dévoué?

5.3. On nous dit également que sous la direction de M. Joseph Beti Assomo, le Génie Militaire a construit une église pour la paroisse d'Elezoa. M. Beti Assomo a récemment remis les clés lors d'une cérémonie ostentatoire que le régime a jugé que les nouvelles étaient suffisamment dignes pour se rendre au Cameroon Tribune discrédité. Il n'y a pas d'autre moyen de voir cela que la corruption de la conscience morale de l'Église par un régime coupable de crimes de guerre dans l'ouest du Cameroun. Il n'est pas clair si M. Beti Assomo lui-même est religieux ou non, s'il est religieux, s'il est catholique ou non. Mais ce qui est clair, c'est que l'assassinat de civils dans l'ouest du Cameroun se fait avec des catholiques à la tête de l'Etat. Dans tout cela, l'Église a pris le chœur discrédité de la paix au lieu de reconnaître la vérité de la théorie protestante selon laquelle la paix est justice; l'économie c'est la justice, la politique c'est la justice, le droit c'est la justice. La justice est l'élément d'essence divine qui maintient la société de personnes avec une lutte intérieure entre le bien et le mal à l'intérieur. La justice assure la victoire du bien sur le mal dans chaque sein et dans la société. C'est une idée simple qui coule de Platon à Augustin dans la veine des protestants inconscients. Et nous partageons cela avec les musulmans - la paix est la justice; si vous ne pouvez pas articuler un appel à la justice, vos chants de paix sont aussi hypocrites que la façade très polie qu'est votre église.

6. Notre pays est arrivé au point où il doit obliger l'ancien séminariste, M. Biya, à démissionner. Nous sommes confrontés à une guerre civile, à l'extrémisme dans le nord et au surendettement au coin de la rue. Ce devrait être le devoir pastoral de l'Église catholique de conseiller celui qui s'est racheté dans le passé avec des dons monétaires. Aucun argent ne peut lui acheter le pardon; seulement le repentir qui commence par sa démission. Faisons un accord: nous abandonnerons notre critique de l'Église catholique du point de vue du protestantisme et de l'islam si l'Église évite ce dernier combat. Et si l'église cesse de recevoir des dons du régime ou de ceux qui la servent.

S'il est possible que certaines églises et mosquées protestantes se soient également mises à rechercher des fonds gouvernementaux pour la construction ou à recevoir des cadeaux de responsables gouvernementaux douteux, il s'agit d'un écart dont il est facilement démontré qu'il est incompatible avec leurs principes d'auto-gouvernance. Certaines églises de l'Évangile de la prospérité ont également adopté la pratique d'accepter des cadeaux ostentatoires de gens riches aux sources de revenus douteuses. C'est cette corruption morale et l'épanouissement des églises de prospérité que le Nigéria est un gâchis - il y a plus de corruption parmi les citoyens que dans les niveaux supérieurs de gouvernement dans ce pays. Nous avons également vu le régime de Biya donner de l'argent aux musulmans en pèlerinage à La Mecque. Par les doctrines islamiques, cela invalide le pèlerinage des musulmans mais nous avons permis à cette politique pourrie du régime de diminuer l'abrahamisme pratiqué au Cameroun à un pauvre mimétisme de ce système de religion éclairée. Pouvons-nous arrêter cette corruption morale des lieux de culte religieux une fois que cet ancien séminariste démissionne? Cela ne profite à personne et Isaïe se moque de notre réception de célébration de tels cadeaux.

La situation avec l'église au Cameroun est une petite échelle de ce que M. Boigny a fait avec les fonds de l'État en Côte d'Ivoire, en construisant une basilique économiquement mal avisée. On ne se moque pas de Dieu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter