Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 19Article 480805

Opinions of Thursday, 19 December 2019

Journaliste: Biangue Tinda Jean

L’armée française recrute au Cameroun, danger !

C´est avec beaucoup de curiosité que j´ai lu l´information dans la presse cybernétique camerounaise hier. Les Ecoles françaises de formation d’Officiers lancent un concours ouvert aux jeunes camerounais pour remplir leurs rangs de soldats servant la nation française. Etonnement. Ils cherchent des soldats pour défendre les intérêts de la France et c´est au Cameroun qu´ils viennent les chercher ? Je plie mon premier doigt. Et je vais vite plier le second lorsque je lis avec beaucoup d´étonnement que cette requête farfelue est soutenue par le ministre de la défense camerounaise et que les esclaves vendus comme au bon vieux temps de l´esclavage prendront part au concours au sein des appareils de l´état du Cameroun.

Nos propres parents nous envoient devenir des esclaves des blancs. Les uns travaillaient dans les plantations, les autres iront se faire tuer dans les guerres blanches ou quelque part en Afrique, au Mali par exemple, parce que la France ne veut plus sacrifier du sang blanc pour défendre ses intérêts. Ils vont recruter des nègres en Afrique. Même pas en France où ils pullulent dans les rues, mais carrément en Afrique. Incroyable !

C´est l´un des plus gros scandales que j´ai vécu dans ma vie. Et ça passe devant les camerounais comme un fait divers. Il y a tellement d´aveux d´échec dans ce soutien du gouvernement camerounais que dans les conditions normales on mettrait tous les responsables de l´armée qui ont osés soutenir une requête pareille directement au poteau pour haute trahison contre la nation. Messieurs les dirigeants, on n´envoie pas ses propres enfants vers la mort parce qu’on ne peut pas leur donner un avenir dans notre maison. C´est quelque chose qui ne se fait pas. Vous êtes en train d´atteindre l´abime lorsque vous soutenez des choses pareilles. Vous perdez toute humanité aux yeux de vos enfants et des citoyens camerounais.

Il est du rôle de l´état de tout mettre en œuvre pour que les camerounais puissent vivre et travailler dans leur pays. Un pays qui veut émerger a urgemment besoin de citoyens qui travaillent dans ce pays.

Comment voulons-nous émerger et nous sommes toujours dans des actions et des décisions qui font partir la main d´œuvre dont le pays a besoin pour y arriver ? Quel paradoxe ! Combien de camerounais avez-vous déjà fait partir du pays par vos actes et vos décisions ? Et combien avez-vous empêché de revenir au pays aider au développement par votre égoïsme et votre manque de vision ? Des milliers de têtes et bras forts sont dehors et ne peuvent pas aider le pays à progresser parce que vous bloquez tout et vous refuser de mettre des outils en place pour les faire revenir bâtir le pays. Ils ne veulent même pas vos postes pris en otage par vous et vos enfants.

Non, ils veulent juste pouvoir revenir au pays créer des entreprises et donner du travail à leurs frères et sœurs qui souffrent du manque d´emploi. Ils veulent pouvoir venir donner le savoir-faire qu´ils ont appris dehors à leurs frères et sœurs tout comme les chinois, les indiens et tous les autres l´ont fait. Mais non seulement vous les empêcher de le faire, pire, lorsque les enfants qui ne savent plus à quel saints se vouer viennent vous demander des comptes, vous ne trouvez rien d´autre à faire que de les vendre comme esclaves au colon. Mais attention, le colon a toujours un plan dans toutes ses actions.

Les intérêts de la France se trouvent en Afrique. Ne pas perdre son accès gratuit aux ressources minières et aux marchés africains est le plus grand combat de la France pour les dix ans à venir. En même temps c´est aussi justement le gain de sa liberté de décision et son indépendance économique et politique vis-à-vis des colons qui est le plus grand combat des pays africains francophones dans les dix prochaines années. C´est une guerre ouverte que tout le monde connait. Même les enfants du lycée au Cameroun.

La fin du néocolonialisme. Dans les années soixante, lorsque les africains voulaient redevenir maitres de leurs territoires, les anglais sont partis définitivement. Mais les français ne sont jamais partis. Ils ont laissés des africains au pouvoir qu´ils ont forcés à signer des accords de coopération qui faisaient de leurs pays des colonies à façade indépendante. Et chaque président qui se rebelle contre ces accords est écarté par la force comme en côte d´ivoire. Et c´est cette pourriture de situation qui survit encore dans nos pays. Le colon ne veut pas partir. Par tous les moyens.

Maintenant si vous avez compris les enjeux et les intérêts du colon comme je vous l´explique, dans quel contexte mettez-vous donc cette action de recrutement de camerounais forts physiquement (Et nuls dans le cerveau, prêts à suivre les ordres sans raisonner) ? La France planifie d´utiliser des camerounais qu´ils vont nationaliser et lave le cerveau pour venir maintenir leur intérêts en Afrique par la force des armes. Ils vont utiliser nos propres enfants pour venir nous massacrer dans des guerres de déstabilisation des pays africains en quête de plus d´indépendance.

Nos propres enfants monsieur le ministre. Ces enfants que vous voulez envoyer en France vont revenir tuer leurs parents et leurs cousins sur ordre de paris. Si le prochain président camerounais ne fait pas allégeance au Colon et veut servir le Cameroun en première position, ce sont ces enfants que la France va envoyer dans cinq ou six ans pour venir remettre un esclave à la tête de notre pays. Vous êtes entrain de laisser un cadeau pourri et dangereux au successeur de Paul Biya. Vous êtes en train d´œuvrer au maintien du néocolonialisme lorsque vous prenez des décisions pareilles sans réfléchir ou alors par trahison vis-à-vis du peuple camerounais. Je pose la question. Ou sont les députés et les sénateurs camerounais ? A quoi servent-ils ?

En France, des centaines de personnes hautes placées ont déjà développés les stratégies pour nous maintenir neocolonisés. On vient vous voir et vous prenez la décision tout seul comme ministre de soutenir une action incroyable comme celle-là sans laisser des géostratèges politiques analyser cette demande. Des erreurs graves avec des conséquences terribles pour nos peuples. Aucun pays au monde ne laisse ses enfants prendre une nationalité étrangère dans le domaine de l ´armée. Car tout le monde sait qu´on peut les utiliser plus tard facilement pour déstabiliser leur pays d´origine.

Si vous avez encore des têtes pour raisonner et un honneur de pères et de mères responsables, ne mettez pas nos enfants en esclavage. S´ils doivent donner leur vie et leur sang pour une nation, qu´ils la verse pour la défense du Cameroun et de la voie que nous voulons nous même pour notre développement. Au moment où notre vieux président dirige le pays vers une voie qui nous donne plus d´indépendance vis à vis du colon, Vous ne pouvez pas prendre des décisions de soutenir des actions comme celle-ci, qui vont nous apporter plus de problèmes dans l´avenir.

Revoyez votre position monsieur le ministre de la défense. Nous ne voulons plus être une colonie dans laquelle de Gaule est venu piller des bras forts pour aller libérer la France des allemands, mais pour plus tard nous refuser la même liberté.

La Patrie d´abord !