Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 20Article 536005

Opinions of Thursday, 20 August 2020

Journaliste: CL2P

'L'Etat central du Cameroun s'est complètement désintégré'

Les récentes images scandaleuses et extrêmement brutales en provenance des régions anglophones du Cameroun révèlent la dissolution entre l'état absolu de guerre pourrie dans ces régions qui a touché le fond et la décadence puis la désintégration complète de l'État central au Cameroun. Elles dévoilent au grand jour la révélation effrayante que parler d'un État au Cameroun n'est plus tenable parce que même un État peut mourir à un moment où les rebelles imitent avec délectation ses escadrons de la mort, affichant alors tous deux une incapacité ethno-fasciste à faire face à la diversité et à la nécessaire cohésion nationale.

Même ainsi, cependant, le CL2P a déclaré que les personnes se livrant à des crimes contre l'humanité seront toutes poursuivies sans exception, y compris celles qui prétendent qu'elles "suivaient simplement les ordres".

La vérité sous-jacente est que tandis que les sycophantes parasitent l’espace médiatique, les nombreux facilitateurs et les lâches aux épines dorsales de spaghetti qui sont hypnotisés et rendus délirants par les messes noires régulières de Nnom Ngui se délectent de son spectacle extravagant sur son immortalité obscène diffusé à grand renfort de propagande. La réalité, cependant reste que tout ce qui est sous le soleil a une durée de vie quoi qu'il arrive. En plus c'est vraiment stupide faire les mêmes choses depuis 40 ans et espérer des résultats différents.

Thomas Hobbes, l'auteur du Léviathan, a compris que dans un état de nature, la vie humaine est solitaire, méchante, brutale et courte. L'auto-préservation et la sécurité sont au cœur de notre consentement implicite à céder une partie de notre liberté à l'État totalitaire en échange de notre propre survie.

Par conséquent, dans un État où la violence est la norme comme au Cameroun, et où la puissance publique ne peut plus assurer la sécurité des gens ordinaires, cet État n'est plus véritablement un État. Il retourne simplement à un état de nature et de darwinisme social.

Il est vrai que l'on peut faire valoir que les États africains n'ont pas de citoyens parce que pendant longtemps, l'État a été vu par de nombreux Africains ordinaires comme une imposition néocoloniale oppressive et a répondu à ce défi avec des normes différentes en termes d'autosuffisance et la résilience pour la survie. Mais il n’en demeure pas moins que l'autonomie et la survie peuvent également être traumatisantes et brisées.



En effet, si la résilience est une grande ressource psychologique pour s'adapter à des circonstances stressantes et pour rebondir après des événements indésirables; les facultés inhérentes d'adaptation lorsqu'elles sont étendues à l'extrême peuvent également devenir pathologiques et suicidaires. Aussi, la résilience ne fonctionnera pas lorsque les bactéries et les parasites qui ont envahi notre organisme national deviennent résistants à la médecine.

Par ailleurs un vrai changement nécessite un changement de culture et exige une imagination, une détermination, une conviction et une énergie que le Nnom Ngui et ses créatures n'ont absolument pas. Cela prend des ressources et il leur manque un plan. Il n’existe à l’évidence peu de preuves concrètes qu'ils en ont un.

Le CL2P comprend que le plus important est de suivre notre examen minutieux pour changer notre société de l'intérieur. Les gouvernements commettent précisément leurs pires crimes lorsque les gens cessent de prêter attention à ce qu’ils font.

Notre destin est entre nos mains et nous devons nous rassembler pour nous tenir debout; plutôt que de survivre sur des béquilles boiteuses de l'ethno-fascisme nécropolitique et des forces mystiques d'extinction systémique de la vie.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter