Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 14Article 555859

Opinions of Saturday, 14 November 2020

Journaliste: Fabrice Yap Mounchili

'L'Amérique passera outre sa complicité avec la France pour intervenir au Cameroun'

Quand les Républicains américains disposent du pouvoir, ils S’attachent de façon générale plus de prix à ,a politique interne. On remarquera au fil de l’histoire que les guerres et immixtion engagées outre Amérique sont l’œuvre des démocrates qui semble-t-il, ont une vision de la mondialisation plus minutieuse que les Républicains. Il n’est dès lors pas surprenant de voir Donald Trump bâtir son projet sociétal sous le label « l’Amérique d’abord ».

Les démocrates sont nostalgiques du statut d’hégémon que l’Amérique s’est forgé sur le dos des deux guerres mondiales et de la crise économique de 1929. Il est question pour les démocrates de diffuser les principes de vie transmis par leur « founding fathers » aux sociétés qui s’illustrent par leur modernité tardive. L’un de ces principes est le droit à l’autodétermination.

Dès lors croire que la galaxie démocrate Biden-Kamala traitera le dossier du Noso avec la même légèreté que la bande à Trump relève de la négligence analytique. Si le régime de Yaoundé ne trouve pas des voies et moyens en interne pour régler la crise, l’Amérique passera outre sa complicité avec la France pour intervenir au Cameroun (ce qui est de nature à occasionner une sécession comme au Soudan).

S’agissant des sanctions ciblées à l’encontre du Cameroun, il est important de revenir sur le bienfondé de celles-ci. Leur objectif c’est de maintenir la pression sur une entité à l’effet de paralyser son fonctionnement et de susciter chez elle une concession ou un changement de paradigme politique.

Vu sous ce prisme, tout esprit sincère sait qu’une accentuation des sanctions à l’égard du Cameroun serait inopportune et serait plutôt de nature à pénaliser le peuple qui verra l’élite comprador se « sucrer » sur le peu de ressources présentes, le fond de caisse. Cette méthodologie de fragilisation marcherait si le peuple camerounais avait « les couilles » pour s’insurger contre les tenants du pouvoir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter