Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 24Article 515302

Opinions of Sunday, 24 May 2020

Journaliste: Abdelaziz Moundé Njimbam

Justice : sale temps pour l'activiste Amer kamer

Vous êtes nombreux à suivre ces ignobles personnages, pour toutes sortes de raison. Vous êtes des dizaines de milliers à en avoir fait des stars sur les réseaux sociaux. Parce que vous n'aimez pas les Bamiléké, vous avez approuvé les choses les plus immondes. Parce vous n'aimez pas les Bulu, vous avez cautionné les concepts les plus sordides...

Vous toisez les vidéos éducatives, instructives, préférant la poubelle : voila les conséquences ! Vous courez vers le Japap d'insultes, d'incitation à la haine, pour vous " détendre " : voila le prix collectif à payer ! Ils se nourrissent de nos vues, de nos partages, de nos clashes, de notre intérêt pour leur WC en ligne, où ils vont en costumes...

Vous avez contribué, comme cela, à transformer le Facebook Camerounais en Facebook Ndoti, poubelle, fait de vomissures. Aujourd'hui, l'inondation de ces vomissures nous dépasse. Tous les jours, un peu plus : pire qu'un Elobi, le marécage s'etend !

Hier, nous avons, à la suite de ses excuses, décidé de mettre fin à l'action judiciaire que nous entreprenions à l'égard de l'artiste Sosthene Parol Mahop. Certains d'entre vous l'ont regretté pensant que cette initiative contre l'incitation à la haine, réprimant les auteurs de ces actes, résidant en France, devait servir d'exemple.

Cet après-midi, notre Réseau est saisi d'une autre vidéo immonde, jetant aux orties et en pâture, une ethnie du Cameroun et tous ses enfants : c'est une fois encore INACCEPTABLE ! On ne peut sous le prétexte de soutenir le président Paul Biya ou ses opposants, sous le prétexte d'être patriote contre la BAS ou un autre groupe, mettre à l'index des tribus et des ethnies de notre si beau pays, dont le monde nous envie la riche diversité : rien, mais alors rien, ne justifie le TRIBALISME aussi abject que sordide !

Par conséquent, si nous voulons, collectivement, mettre un coup de frein à cette gangrène :

- Engageons-nous à ne plus suivre les TRIBALISTES NOTOIRES, bien identifiés sur Facbook et les réseaux sociaux : dès qu'une personne est identifiée comme incitant à la haine en insultant des ethnies et des tribus en ligne, SIGNALONS-LA, détournons-nous de sa page et de ses vidéos

- Signons une PETITION et une CHARTE contre le TRIBALISME et l'INCITATION à la HAINE en ligne qui sera disponible lundi prochain

- Fournissons l'adresse complète de M. EONE EONE alias AMER KAMER pour que, collectivement, en tant que résident en France, il soit poursuivi pour INCITATION à la HAINE, à la suite de cette énième vidéo. Que toutes les associations de lutte contre le Racisme, le Tribalisme et l'INCITATION à la HAINE et les CAMEROUNAIS de bonne volonté se joignent à cette démarche afin, d'une part que nous ne soyons plus seuls à lutter contre ce mal profond et d'autre part que plus jamais, un seul Camerounais de France n'ose insulter et jeter l'opprobre sur une ethnie ou une tribu du Cameroun.

Nous ne voulons plus être accusés, en initiant une action, de ne pas avoir engagé une citation directe contre X ou Y, avant l'autre , de ne voir que les propos anti telle ethnie et pas ceux anti telle autre...

Je pense sincèrement que si nous nous mettons ENSEMBLE, nous obtiendrons des résultats. Mes frêles épaules malgré toute la bonne volonté et des résultats probants ne peuvent seules faire l'affaire.

A. Mounde Njimbam