Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 05Article 595696

xxxxxxxxxxx de

Source: Zephirin Koloko

Justice :' Il faut libérer Paul Chouta de suite'

Paul Chouta, le journaliste de CamerounWeb en détention depuis bientôt deux ans dans une affaire de diffamation sera situé sur son sort demain 06 mai 2021. A quelques heures de ce procès tant attendu, des voix s'élèvent pour que justice soit faite au professionnel du média injustement détenu sans procès pendant tout ce temps. Le journaliste Zephirin Koloko demande quant à lui, la libération immédiate de Paul Chouta.

Un jeune est actuellement en prison. Malade et impuissant , il est resté fort. Il sera présenté au juge demain. Il se trouve que ce jeune est un journaliste. Il a déjà fait deux ans en prison pour une affaire de ''diffamation''. Un record historique qui cache pas mal de choses obscures dans un pays qui lutte pour la dépénalisation et la dépersonnalisation des délits de presse. O tristesse ! Un journaliste mérite-t-il la prison pour diffamation ?

Faire deux ans en prison sans jugement n'honore pas notre pays. Paul Chouta n'a pas demandé à naître dans ce pays devenu le malheur des journalistes.
Broyé par un individu ivre de colère et de bêtise qui ne connaît ni l'amour ni le pardon , même la nature n'acceptera pas ça. Il se trouve que cet individu se plaît à rappeler à quiconque ces dernières heures que Paul Chouta sera condamné à 05 ans d'emprisonnement ferme, non sans dose de mépris et un zeste d'autorité alors qu'elle n'est ni juge ni magistrat. Pensez-vous que ce mal restera impuni ? Mais non . Tôt ou tard , l'affaire va renaître. Et quelqu'un paiera coûte que coûte le prix de cette cruauté. N'oublions jamais que le poisson joue dans l'eau, mais seulement c'est la même eau qui servira à sa cuisson.

Ce qui est davantage choquant dans tout ça c'est que les autorités ne se pressent pas pour savoir ce qui se passe avec le cas Chouta. Au contraire , tout se passe comme si le système est complice du traitement cruel infligé à Paul Chouta, ce jeune qui a abandonné femme et enfants dans la rue. Ce ,pour la seule raison que Paul Chouta est un opposant au régime de Yaoundé, disent certains. Mais bon. Nous avons la justice que nous méritons. Mais mettre en oeuvre la machine étatique pour briser des vies n'a rien à voir avec la mission de l'Etat qui est de protéger ses citoyens pour ou contre le système. A partir du moment où l'injustice, ce venin qui fera le suicide camerounais, s'érige en règle , nous revenons à Etat nature.


Pour moi , le maintien en prison de Paul Chouta pendant deux ans sans jugement est une procédure abusive et profondément injuste. Il faut le libérer de suite! Ne dit-on pas qu'un pays se juge à la façon dont il traite les plus faibles ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter