Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 12Article 607615

Opinions of Monday, 12 July 2021

Auteur: Sismondji Bidjocka

Je suis suspendu d’antenne mais pas des réseaux sociaux - Sismondi Bidjocka

Sismondi Barlev Bidjocka Sismondi Barlev Bidjocka

Dans une tribune publiée ce lundi 12 juillet le Directeur général de RIS FM suspendu il y a quelques jours de la profession de journaliste pour 1 mois, jette des fleurs à son collègue Xavier Messe qui a lancé son propre journal.


Rassurez-vous je reste républicain, je ne viole pas la loi, je suis suspendu d’antenne mais pas des réseaux sociaux. Appelons ceci un hors-série.
J’ai ouvert la fenêtre de mon chalet en campagne et j’ai vu quelque chose d’extraordinaire, incroyable, fabuleux. C’est cette entité que je me propose de vous présenter ce matin.


Il déborde déjà la cinquantaine, la presse écrite, l’audiovisuel ou cybernétique n’ont plus de secret pour lui. Passé par des références comme Directeur de publication, ensuite Coordonnateur des rédacteurs du groupe l’anecdote, pour ne citer que ceux-là, j’en oublie certainement, Xaxier Messe vient de relever le défi qu’on attend de certains de nos ainés de la CRTV, créer un organe de presse le faire vivre, et tenir au lieu de se complaire dans les bureaux glacés de CRTV à entonner, Paul Biya, notre président, puis à la fin du mois le salaire qui va avec est de nature à vous brûler l’intestin. Encore que c’est pas ce que le président attend d’eux.

Xavier Messe vient de créer un journal à périodicité hebdomadaire, avec pour non Le CALAME. Le terme n’est pas Français, ni anglais, probablement une signification dans l’une des langues de son arrondissement d’origine, Le Mbam, avec les Bafia, Bokito etc. Le journal est à sa deuxième édition, dans un habillage qui rappelle les journaux français Libération, et le Figaro. Très aéré, il donne une envie de lire ou d’en parcourir les pages, douze pages en tout pour des genres journalistiques divers : compte-rendu, éditoriaux, commentaire, des billets, des chroniques, reportages, enquêtes…etc. actualité internationale, sport, avec des espace annonceurs. Un contenu dense, meublé aussi de culture multiforme; c’est un journal que je vous conseille de lire par abonnement livré à vos bureau, ou simplement un achat au kiosque au prix de 500f. Il n’est pas seul dans cette prodigieuse aventure, il se fait accompagner par des crayons de référence comme le professeur Benjamin Nyoum.

Le journal CALANE, c’est le fruit du rêve d'hier, du travail d'aujourd’hui et de la réalité de demain. Avec le journal CALANE, c’est l’offre informative de qualité qui s’accroit ; avec cet organe on ne risque pas d’avoir des titres en grande une comme celui de réalité-plus du genre «Okoooo laissez Paul Biya tranquille » de la fumisterie surréaliste et hallucinogène. Des professionnels tiennent les reines de CALANE, c’est pourquoi, Nous acclamerons la victoire, nous saluerons le succès, et avec vous nous serons toujours là où sa se passe.
Chers Messieurs, je vous souhaite bon vent.