Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 06Article 617242

Opinions of Monday, 6 September 2021

Auteur: Binku

'J'ai mal, après des parties à 3 avec les DG de ma boîte, ils refusent de me promouvoir'

Une jeune femme en détresse Une jeune femme en détresse

C'est l'histoire d'une jeune dame qui a été reçue comme une stagiaire dans une boîte. Pour garder sa place, elle a accepté les avances de son chef, qui ne cesse de faire des partouzes avec elle et ses collègues. Elle a obtenu un CDD dans l'entreprise au lieu d'un CDI. Le comble c'est qu'elle a fait les partouzes avec tous les DG de la boîte sans obtenir le changement de son contrat. Elle se confie à Binku qui lui procure des conseils.


Bonsoir Tata Binku. Merci pour ce que tu fais sur ta page. Je sollicite vos conseils. Je sais que beaucoup vont me juger mais je le mérite d'une part.
Je suis X, 26ans, en stage professionnel dans une multinationale de la place depuis 3ans.

Je suis une femme belle, intelligente et dure bosseuse. Dès mon premier jour ici tous les regards des cadres se sont braqués sur moi. Mes supérieures par contre me jalousaient, c’était perceptible à travers leur langage et les tâches qu’elles m'assignaient. Parmi elles je me suis liée d'amitié avec une secrétaire d'un directeur, elle a 29ans et très agréable à vivre.

Au début les avances des cadres ne me disaient absolument rien, jusqu’à ce que mon stage tire à sa fin sans aucune promesse de renouvellement. J'explique ma situation à mon amie, et elle me recommande de céder à un ou deux cadres de la boîte, ils pourront faciliter mon maintien.

Je suis issue d'une famille pauvre, et mon petit salaire me permettait de subvenir à mes besoins. J'ai donc relancé l'un de mes prétendants et nous nous sommes connus. Non seulement il a prolongé la durée de mon stage, mais en plus j'ai été mutée dans son service. Il était le chef de service. Il me retenait parfois jusqu’à tard, après le départ de tous ses collaborateurs pour me coucher dans son bureau.

Un soir nous avons oublié de fermer la porte du bureau, et pendant que j’étais sous la table en pleine fellat*, un collègue est entré et nous a surpris. Il s'est seulement joint à nous sans poser de question. Et parfois on reprenait l'acte à 3.

L'année suivante il est promu sous-directeur, et me maintient dans sa direction mais toujours en CDD. Sa secrétaire est une nouvelle recrue, nous avons pratiquement la même tranche d’âge et nous menions une guerre silencieuse. Je préssentais qu’il entretenait également des rapports avec elle jusqu’au jour où j’eu confirmation.

Un soir il nous a convoquées toutes deux dans son bureau pour lui présenter chacune le bilan de la première phase de réalisation d'un projet, c’était après 18h les bureaux étaient pratiquement vides. Pendant l’échange, discrètement il glissait sa main sous ma jupe comme souvent. À un moment il se leva, alla ferme la porte et nous prit toutes les deux en nous demandant de nous laper… Bref, une partie à 3. Et l'acte s'est répétée plusieurs fois avec d'autres directeurs. Mais une seule fois avec sa secrétaire. Les autres fois j’étais seule avec lui et un de ses collègues qu’il invitait à la partie.

Binkù, il est en congé actuellement, et la semaine dernière j’ai eu vent qu’il va se marier avec sa secrétaire déjà en CDI soit dit en passant.
Cette nouvelle m'a bouleversée mais je suis une femme forte et j'ai dominé ce sentiment.

Mon souci est que depuis 3ans je suis toujours en CDD, je suis une employée pragmatique, proactive et très dynamique. Mes idées sont pertinentes et mes stratégies efficientes. À côté des petites gâteries que j'offre à mes patrons, je ne comprends pas pourquoi je ne suis toujours pas confirmée.
Je ne peux malheureusement pas faire marche arrière. Je pense quitter la boîte. Est-ce une bonne idée ?


Conseils de Binku à la jeune dame

Tu as commencé à te donner une fois, ensuite deux fois, après trois fois.... Et si tu tiens à rester dans cette boîte, tu devras poursuivre dans la même lancée jusqu'à ce qu'un des responsables célibataire ne pose un regard protecteur sur toi pour te sortir de là et te prendre sous son aile. Ce qui ne va peut-être jamais arriver. Surtout qu'ils se passent le mot très souvent entre directeurs. Qui va accepter consciemment de prendre pour épouse une femme que tous ses collègues ont sautée par tous les orifices ?

La secrétaire de ton boss avec qui tu as partouzé une fois, tu ne l'as plus revue pourquoi ? Parce qu'il a tenu à la protéger. Certainement qu'elle n'a pas obtenu le poste en mangeant des bananes depuis le bas.
Ce que les autres femmes de la boîte ont de plus que toi, c'est l'expérience. Elles viennent d'ailleurs où elles ont probablement expérimenté ça et ont su s'y prendre. En quittant cette boîte, tu pourras mieux poser tes pieds dans l'avenir.

Je ne te juge pas, mais vraiment ma chérie, laisses toi ronger par les remords des souvenirs de tes parties de jambes en l'air pour éviter de reproduire ça aux prochaines opportunités.

Parfois même le boss ne t'a rien demandé, c'est toi qui te produis devant lui pour attirer son attention et quand il te saute longtemps sans CDI à la clé, tu rejoins le rang des féministes koohh non à la promotion canapé comme si on vous force souvent.

Certes certaines sont victimes d'abus d'autorité à cause du refus de se coucher, mais elles sont aussi nombreuses qui draguent leur patrons ou acceptent leurs avances sans y opposer aucune résistance.

Ton attitude là va condamner plusieurs cadettes qui viendront après toi dans cette boîte. Parce que oui il faut le dire, si ces affaires sont récurrentes en entreprise, c'est bien parce que beaucoup de femmes se vendent moins chers et par ricochet diminuent aux yeux des hommes la valeur des femmes qui tiennent à garder leur dignité.

Pars de là et prends un nouveau départ. Ne commets plus les mêmes erreurs, sinon tu obtiendras les mêmes résultats c'est à dire couchage dans tous les bureaux et CDD à vie!