Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 20Article 609130

Opinions of Tuesday, 20 July 2021

Auteur: www.camerounweb.com

Intimidations, abus de pouvoir : les quatre vérités de Denis Emilien Atangana à Joël Emile Bamkoui

Le Président du FDC appelle ainsi Beti Assomo à rappeler son élément à l’ordre. Le Président du FDC appelle ainsi Beti Assomo à rappeler son élément à l’ordre.

Depuis quelques jours, le colonel Joël Emile Bamkoui, commandant en chef de la sécurité militaire et Fridolin Nke, enseignant de philosophie à l’université de Yaoundé I, se donnent en spectacle sur les réseaux sociaux. Suite à un direct que l’enseignant avait annoncé sur sa page Facebook, il a reçu un coup de fil du Colonel Joël Emile Bamkoui, qui l’a copieusement insulté et lui a par la suite servi une convocation qui n’a toujours pas calmé les ardeurs. Dans cette sortie le président national du Front des démocrates camerounais condamne les insultes de Joël Emile Bamkoui à l’endroit de l’enseignant et dénonce le fait que ce dernier se sert de sa casquette de Commandant de la Semil pour régler ses comptes avec les citoyens. Le Président du FDC appelle ainsi Beti Assomo à rappeler son élément à l’ordre. Camerounweb vous propose en intégralité s sortie.


Précision sur l'affaire Dr Nke Fridolin/Colonel Bamkui Émile Directeur de la SEMIL

Dans la soirée d'hier j'ai fait une publication en me fondant sur des deux principes. J'ai d'abord affiché mon opposition aux insultes envers un enseignant et un citoyen actif en ma double casquette de fils d'enseignant et d'homme politique. L'énergie avec laquelle je condamne les insultes proférées par le Colonel Bamkui Émile contre Nke Fridolin est la même énergie avec laquelle je condamne les insultes que le Dr Fridolin Nke vocifère contre ses aînés académiques et d'autres personnalités. Toutes fois ne confondons pas et ne mélangeons pas les choses. Nous sommes là dans une situation particulière .C'est n'est pas parce que Nke Fridolin insulte des gens qu'on devrait encourager le Directeur de la sécurité militaire pour qui j'ai d'ailleurs du respect à inscrire son dans le registre "des insulteurs et impolis" de la République. Non ! Je tiens à rappeler que le Colonel Bamkui Émile n'a pas appelé Nke Fridolin à titre privé. C'est son statut particulier de Directeur de la sécurité militaire de notre prestigieuse armée qui est à l'origine de l'appel téléphonique nauséabond que nous avons tous suivis via les réseaux sociaux.

L'éthique républicaine commande donc de condamner l'attitude du colonel Bamkui Émile sur le cas Fridolin Nke et de demander au Ministre délégué Chargé de la Défense de retirer l'enquête en cours entre les mains de la SEMIL. L'élégance dans la méthode aurait voulu qu'un autre service militaire ou des questions de sécurité délivre la convocation au Dr Fridolin Nke. C'est le principe de l'impartialité .Le fait d'être convoqué par le Colonel après ce que nous avons suivi dans l'audio de l'appel téléphonique, pourrait s'assimiler à un règlement de compte. Loin de moi de dire que Nke Fridolin est blanc comme neige, mais si les chefs d'accusation contre le Dr Fridolin Nke sont avérés, le principe exige que le Directeur dans l'exercice de ses fonctions non seulement n'insulte pas un citoyen, convoque également encore lui-même un citoyen à qui il a promis de régler son compte. Non ! Vu sous cet angle, le devoir me commande de demander avec insistance que le Dr Nke Fridolin soit auditionné par un autre service de sécurité et non par la SEMIL.