Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 10 13Article 473839

Opinions of Sunday, 13 October 2019

Journaliste: Cameroonintelligentreport.com

Incapable de céder le pouvoir à Etoudi, Biya ne peut pas aider les anglophones

Le président franco-camerounais manque cruellement de finesse politique et n'a aucune capacité réelle de faire avancer la résolution du soi-disant grand dialogue national qui consiste à résoudre le conflit dans le sud du Cameroun et à mettre fin à la campagne génocidaire qu'il a lancée avec le gouvernement camerounais. armée.

Le gouvernement intérimaire Ambazonia, placé sous la direction du vice-président Dabney Yerima, a annoncé un plan visant à collecter des fonds pour acheter du matériel militaire, ce qui devrait prolonger la guerre. Dabney Yerima a déjà mis en garde Yaoundé contre le déploiement massif de troupes francophones à Ambazonia.

Les acolytes de Paul Biya ont été cités disant que Yaoundé commencerait à mettre en œuvre les résolutions le plus rapidement possible. Cependant, l'arrestation et l'emprisonnement de l'éminent érudit musulman Abdul Karim ont mis le Premier ministre Dion Ngute dans son dernier voyage sous de nombreux dangers.

Le gouvernement intérimaire Ambazonia a récemment fait observer qu'une grande partie de l'argent qui viendrait de la vente des obligations Amba irait aux problèmes de défense et humanitaires de Ground Zero. Les forces d'autodéfense d'Ambazonia ont également promis de poursuivre la résistance jusqu'à la libération du président Sisiku Ayuk Tabe et de ses principaux collaborateurs, dont plus d'un millier de personnes appartenant au sud du Cameroun, détenues dans les prisons françaises du Cameroun.

Un des principaux militants du parti au pouvoir, le CPDM, a déclaré vendredi au Cameroun Intelligence Report que le déplacement de M. Biya à Lyon en France était inutile et qu'il ne souhaitait qu'un autre cas où il souhaitait gagner du temps et retrouver le cours normal de ses affaires dans le sud du Cameroun. Il a en outre souligné qu'il n'y avait pas de pourparlers entre le Cameroun du Sud et le Cameroun français et que cela signifiait qu'il y aurait une confrontation et une escalade supplémentaires.


Un grand nombre des délégués nommés à Yaoundé et originaires du Sud-Ouest, qui ont tous reçu l'ordre de voter contre toute union avec le Nord-Ouest, ont également déclaré qu'ils ne savaient pas ce qui pouvait être fait pour remettre les choses sur la bonne voie dans le Sud du Cameroun. Il semble que le régime biya francophone de Beti Ewondo soit totalement paralysé par la guerre économique avec les Bamilekes.

Paul Biya est vraiment incapable de mettre en œuvre ce que les États-Unis et l'Union européenne considèrent comme la voie à suivre pour résoudre le conflit du Cameroun du Sud et faire sortir les soldats de l'armée française du Cameroun de la République fédérale d'Ambazonia. Biya n’a pas non plus la capacité réelle de mener à bien un programme politique quelconque garantissant un transfert pacifique du pouvoir à la nouvelle génération à Yaoundé.

Nous, du Cameroun Concord News Group, espérons que le boucher de 86 ans de Yaoundé trouvera le moyen de faire ce qui est juste! Mais à en juger par la situation actuelle et avec le soutien total et total de la France, il semble simplement que les ambazoniens et les français camerounais sont en train de retourner à l'escalade et à la confrontation, ce qui est très regrettable et très dangereux.