Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 15Article 549019

Opinions of Thursday, 15 October 2020

Journaliste: Joseph Emmanuel Ateba

'Ils regrettent d'avoir légalisé le MRC et ont honte de le dissoudre' - Joseph Emmanuel Ateba

Ce n'est pas tant le MRC en tant que parti politique qu'ils redoutent mais l'homme qui préside à sa destinée. Ce regret s'est manifesté le jour même de sa naissance à l'hôtel Hilton à travers la violence qui s'y était exprimée.

Maurice KAMTO incarne tout le contraire du visage hideux du système qui nous gouverne. L'intégrité et la rectitude morale de Maurice KAMTO gêne, tout se passait comme s'il fallait entretenir l'idée selon laquelle tous sont pourris.

Non tous les camerounais ne sont pas pourris, il y a beaucoup de Maurice KAMTO parmis à la seule différence que certains ont choisi le silence et la résignation. Oui les malheurs du régime dictorial de Yaoundé ont commencé le jour qu'il a légalisé le MRC et aujourd'hui il est trop tard car la légalisation du MRC a marqué son arrêt de mort.

Le MRC et Maurice KAMTO sont l'épine dans la gorge du régime qui doucement mais sûrement est entrain de l'entraîner vers sa fin. À la création du MRC il y avait un Maurice KAMTO mais aujourd'hui il y a des millions de Maurice KAMTO et rien ni personne ne peut plus les arrêter, même pas la dissolution du MRC. Grace à Maurice KAMTO, le camerounais sait aujourd'hui qu'il a des droits et ne laissera plus personne les violer.