Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 26Article 615718

Opinions of Thursday, 26 August 2021

Auteur: Armand Noutack II

'Il faut combattre le président Kamto, c'est un type dangereux'

Maurice Kamto Maurice Kamto

Pour Armand Noutack II, Maurice Kamto met en danger les 'business' de certains pontes du régime. C'est à en croie l'activiste, l'une des raisons(si ce n'est la seule) pour lesquelles, l'opposant est combattu par plusieurs pontes et courtisans du régime Biya qui vivent dans d'insolents conforts.

---

"- Vous voyez un fonctionnaire catégorie B2 de la fonction publique à Yaoundé, il est propriétaire de plusieurs immeubles, vient au boulot chaque matin en Mercedes classe M, et vous croyez qu'il ne va pas combattre Kamto comment ?
Les bas salaires sont maintenus à dessein, en fait il faut pousser les fonctionnaires affamés à soutenir le système pour espérer avoir un poste juteux et avoir une petite part du gâteau NATIONAL. Le rdpc n'a pas besoin des fonctionnaires INDÉPENDANTS financièrement.

-un proviseur incompétent qui augmente les frais d’APEE, vends les places au lycée, changes de véhicule et lance un chantier à chaque rentrée scolaire, vous voulez vraiment qu'il aime Kamto ?

- un directeur d'un hôpital qui invente des faux malades covid19 pour encaisser les fonds pour construire ses Villas, vous croyez qu'il va aimer Kamto comment ?

- un douanier qui, au nom du pourcentage laisse passer des produits contrefaits contre "forte récompense», c'est naïf de croire qu'il peut soutenir le changement,

- un commissaire qui arrête sans raison et libère au gré des enveloppes, vous vous attendez vraiment à ce qu'il soutienne Kamto ?

- un juge, un magistrat qui fait tout sauf la justice pour laquelle il est pays , les culpabilités , et les "non culpabilités" se décrètent à l'épaisseur du porte-monnaie, vous le voyez soutenir le MRC ?

- des journalistes francs-tireurs dont les UNES se fixent non pas selon l'objectivité de l'information, mais au gré des enveloppes, ces gars sont des obstacles pour le changement…

Laissons ministres et administrateurs civils, on sait déjà qu'ils constituent la colonne vertébrale du régime…

Voilà pourquoi ils sont prêts à défendre avec sueur et sang leur "bifteck», leur véritable problème c'est la peur du lendemain.

Ils n'ont aucun reproche à faire au MRC, ils savent tous que nous avons le meilleur programme, la meilleure offre politique, le problème : Kamto l'homme intègre, qui n'a jamais volé le moindre franc public représente pour eux le DANGER SUPRÊME, il faut à tout prix lui barrer la voie, le diaboliser…

En réalité ce sont ces petites mains (comme l'a dit récemment le prof Alain Fogué) qui consolident la dictature, et donnent l'illusion de puissance au RDPC . Dans un pays NORMAL, droit, dirigé, cette formation politique n'existerait même pas ! Sans la corruption institutionnalisée, le rdpc n'est rien".