Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 01 09Article 453633

Opinions of Wednesday, 9 January 2019

Journaliste: René Nguene

'Il fallait écouter le prophète Cabral Libii'

C'est un garçon pétri de talent sur le plan purement politique. C'est un esprit vif qui a toujours su avoir des kilomètres d'avance sur tous ses concurrents.

C'est lui qui, le 1er, a compris qu'il faut une masse critique de votants pour faire basculer le vote en faveur de l'opposition. Il déploiera toute son énergie pour aller chercher les Camerounais et les motiver à s'inscrire sur les listes de Elecam.

LIRE AUSSI: Kidnapping: le gouverneur de l’Adamaoua tance le maire de Belel

C'est lui le 1er, qui a compris qu'il faut une coalition, une mutualisation des forces et surtout un candidat unique de l'opposition face au RDPC et à Biya. Il proposera alors l'idée d'une primaire, à l'issue de laquelle il était prêt à s'aligner derrière celui qui sortait vainqueur.

Il va encore être le 1er à lancer les levées de fonds populaires, lorsqu'il pressent que la candidature unique n'aura pas lieu.

Il est encore le 1er qui a compris qu'ayant échoué à la présidentielle faute de candidat unique de l'opposition, le peuple camerounais ne descendra pas dans la rue. La seule issue est donc d'aller aux législatives et municipales.
Dans sa dernière sortie, il remet sur la table l'idée de la mutualisation des forces pour que l'opposition ait le plus de sièges possible à l'assemblée nationale.

LIRE AUSSI: Remaniement: Paul Mahel ridiculise Jean de Dieu Momo

Je suis contre ceux qui ont entrepris de "tuer" un esprit politique aussi imaginatif. Le Cameroun a grand besoin des talents comme le sien. Il faut néanmoins noter que la haine et la jalousie l'ont grandement aider à se propulser.

Maintenant qu'il n'est pas dans le gouvernement de Biya, les âmes tordues feraient mieux de définitivement fermer leurs bouches.