Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 07 06Article 525343

Opinions of Monday, 6 July 2020

Journaliste: Iyo Gogo

Hostilités déclenchées: 'les Ekangs évitez la guerre avec ce kamikaze de Amougou Belinga'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

En Janvier 2006, je fréquentais chez mon papa à Garoua quand je l'avais suivi essayé de calmer en fufuldé une personnalité en colère lugubre qui voulait en découdre par tous les moyens avec un monsieur qui l'avait diffamé, dans un journal posé sur la table de mon père, l'Anecdote, qui avait publié la Liste du Top 50 des personnalités dites homosexuelles du Cameroun... Quelques temps après, BOUM, une liste des fonctionnaires milliardaires est sortie. Mamamiiiiiiiiiiiiia, le PAYS etait en l'air!

Pour premiere fois de ma vie, J'avais vu un journal epuisé, sa reedition epuisée, une troisieme reedition interdite, et meme les photocopies clandestines epuisées et aussi interdites. Plus tard, la personnalité vint rendre visite à mon père, c'était Marafa Hamidou Yaya, et le nom du Monsieur qui l'avait diffamé était apparu: Jean-Pierre AMOUGOU BELINGA. Ce Monsieur venait de faire le plus grand buzz de tous les temps en Afrique Centrale. Même la mort de l'évêque de Bafia ne voyait pas le carreau.

Grégoire Owona et Philippes Mbarga Mboa voulaient seulement le découper vivant... Moukoko Mbonjo, Marie Claire Nana, Foe Ndi, Yannick Noah avaient dit: Aka! Rosine Ebessa avait pleuré toutes les larmes de son corps et juré devant Dieu comment, elle est pieuse hétérosexuelle et n'a connu l'homme qu'à 17ans...

Le seul qui a eu le courage de porter plainte à ce que je sache, était Grégoire Owona. Le procès, bien qu'il a condamné Amougou Belinga à un franc symbolique, n'a en réalité abouti en rien de disuasif contre ce dernier, car, malgré même la médiation traditionnelle du feu patriarche Onambele Zibi, il n'a cessé de gueuler hoha et de sissia les personnes qu'ils avaient accusé.

Des années ont passé, on ne sait trop comment, Amougou Belinga est devenu milliardaire. Son arrogance et son insolence ont quadruplé, particulièrement envers les siens, les Ekang, qui étaient déjà près de 80% dans sa liste de présumés homosemexuels. Ces même Ekang l'ont érigé en Chef des Chefs Traditionnels, pape et capitaine d'industries médiatiques pour, pensent-ils sauver l'honneur des Ekang dans le secteur privé, face aux Peuls, Anglophones et Bamilekes. Comme si un Fadil, un Mukete ou un Fokam avait déjà empêché un Ekang d'investir.

Mais ce qui est décevant avec ces Ekang qui habillent Amougou Belinga en Justicier Économique Ekang contre les Mechants autres, c'est qu'ils ne comprennent rien, RIEN et RIEN, ni à la personnalité d'Amougou Belinga, ni aux Affaires, ni même à la politique.

Quand on est un homme d'affaires et qu'on comprend les Affaires, on comprend vite que les gens qui voient en Belinga Amougou un homme d'affaires réussi sont de grands naïfs.

1. D'abord, parce qu'un vrai homme d'affaires pense la durée, et c'est pour cela que, même en soutenant le regime en place, 'il s'évite des clashs avec les partis d'opposition qui peuvent être les dirigeants de demain, et nuire inutilement à sa prospérité. Les ennemis de Kamto parlent souvent, pour dénigrer les activistes du MRC, de "meute". Mais y'a t-il plus pitbulls, plus chiens de garde et de chasse que les Journalistes et les consultants de Vision 4 TV qui, sur commande de son PDG, (lui-même l'a dit) bondissent sur la victime désignée, la plupart du temps souvent innoncent. Le dernier cas étant le DGSN Martin Mbarga Nguélé.

2. Ensuite parce que les riches ne font pas le bruit. Ils ne parlent pas d'eux, ils ne font même pas parler d'eux. On parle plutôt d'eux. Il y'a des gens dans ma famille paternelle qui sont trois fois plus riches que Fadyl qui lui-même est de très loin plus riche qu'Amougou Belinga... Et des gens comme cela, il y'en plein au Septentrion et à l'Ouest du Cameroun. Vous dites que Belinga est riche, que ce soit de façon honnête ou louche, vous pensez qu'il est plus riche que Laurent Esso ou Franck Biya ? Pourquoi ces gens ne font pas de boucan? Lui qui aime les classement Top, il ne figure même pas dans le Top 50 des hommes d'affaires les plus prospères du Cameroun. Ce n'est que ses medias et ses frasques qui lui donnent la visibilité.

3. Enfin, ces Ekang ne comprennent rien à la politique parce qu'ils ne comprennent rien à la vraie personnalité d'Amougou Belinga. Belinga Amougou aime l'argent et surtout le pouvoir. Et sachez qu'il n'y a pas plus extremiste et sanguinaire qu'un ancien pauvre, devenu rosicrucien qui, pour monter, a diffamé, éclaboussé, doublé presque tout le monde et ses frères et même détruit leur carrière, leur foyer, leur réputation sociale; et aussi certainement sacrifié ou tué des proches, des compatriotes. Belinga Amougou est en mode survie. Il a tellement fait du mal à tant de personnes que si quelque chose de grave lui arrive, il sera très difficile d'identifier le commanditaire.

Les Ekang, n'ont aucun intérêt actuellement à déclenché une guerre contre Amougou, Belinga, car ils vont le payer très cher en masse et en communauté. Les gens se trompent: Amougou Belinga ne compte pas sur ses relations pour survivre.

Il sait qu'Esso Laurent peut être inopérant à un moment donné. Amougou Belinga compte sur la dépendance radicale qui existe entre sa survie personnelle et sociale et la survie politique et symbolique des Ekang en général. Vous touchez Belinga, il va venir exploser sur vous. Tout le Cameroun saura à quoi ressemble la vie et, les pratiques sexuelles des Élites Ekangs. AMOUGOU BELINGA TIENT, peut-être par le ZIZI, (SANS EXAGERATION) SES VRAIS ENNEMIS QUI SONT LES EKANGS.

Ce monsieur a des videos terribles et extremement dévastateurs pour les EKANG en general. C'est de là que vient sa force. Pour contre-carrer cela, les mêmes reseaux ennemis essaient de le piéger aussi avec des sextapes et tout autre scandale du genre: partouzard, homesexuel, pédophile, père rosicrucien incestueux et sacrificateur de vie humaine... sans y parvenir. Les naïfs qui s'y, sont aventures ont reçu peut-être des coups de poignards en plein carrefour, car ce monsieur a les méthodes barbares de la mafia. : Comme quand il a fracassé une planche sur la tête de David Eboutou avant d'inventer une histoire de contournement et de fausse signature pour l'envoyer et espérer le voir en Kodengui.

Il voulait, dit-il, tirer ses gens, mais ce sont encore les élites Ekang qui le combattent. Finalement, il a décidé de faire chemin seul, d'évoluer avec ceux qui peuvent l'aider dans ses ambitions, qu'ils soient Ekang ou pas (Paul Fokam d'Afriland.)

Tout ce qu'il demande c'est qu'on le laisse tranquille bâtir son pouvoir et sa fortune, que ses frères lui fichent la paix. Il n'acceptera jamais le retour à l'impuissance et la misère. Et il est prêt à tuer tous les Ekangs pour cela.

Jeunes Ekang, je vous dis depuis que vous tropmpez lourdement sur vos prétendus ennemis (Kamto, MRC, Anglophones) et sur nous prétendus alliés (Elites politiques, administratives, intellectuelles et economiques)... Si vous comptiez sur Vision 4 Tv pour tenir contre on-ne-sait-qui, voilà Belinga qui dézingue Emvoutou, Obama Errnest, Mbarga Nguele, et tous les autres qui ont figuré dans le top 50 des présumés homosexuels.

Imaginez si c'était un peul, un anglo ou pire un Bamileke qui avait fait cette liste vraie ou fausse, imaginez Dieudonné Essomba, Owona Nguini, Abate Daniel, Junior Zogo... Si Marafa Hamidou Yaya ou même Fogue Tedom trésorier du MRC avait dit comme Amougou Belinga: l'homme beti est méchant, hypocrite, pareusseux, que ce soit vrai ou pas dans la tendance generale, on aurait oublié que Fogue Tedom est aussi Ekang du Centre, et on aurait déjà vu des "autochtones" quelque part avec les biscuits ParleG des boutiques d'"Allogènes" chez eux qui est n'importe où au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter