Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 26Article 575932

Opinions of Friday, 26 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Guerre ouverte à la croix rouge entre madame Akame Mfoumou et Joseph Le

Qui préside actuellement aux destinées de la Croix-Rouge ? Est-ce joseph Lé Anderson ou Madame AKAME, née Mendomo Cécile Léonie ? Du moment où on sait bien que c’est Joseph Lé qui a manigancé et manœuvré à l’accession de cette dernière à la tête de ladite institution en 2017 contre vents et marrées.
?Est-il en train de préparer un second coup ? La tournée des deux (du couple) dans la région de l’EST, notamment dans le Haut NYONG à ABONBANG (fief natal de joseph Lé) le 02 Décembre 2020, sous le prétexte d’un atelier portant sur la gestion de réseaux de communication est un prélude à la préparation de l’Assemblée Générale ordinaire de la CRC en Aout 2021. Cette visite est une annonce mesquine pour la tenue des assises statuaires électives de la CRC. Selon les informations recueillies auprès du Directeur du cabinet de la présidente de la CRC : « cette Assemblée Générale serait anticipée aux fins de surprendre les éventuels ou potentiels candidats au poste de président de la CRC et nous ferons de tout notre mieux pour écarter toute candidature sérieuse ».

?Des sources dignes de foi, laissent entendre que Madame AKAME Mendomo Cécile serait une pure fabrication de joseph Lé, ex Directeur adjoint du Cabinet Civil qui a usé en piratant de bout en bout de tout son pseudo-pouvoir pour la parrainer lors de l’élection du président de la CRC en 2017 via des mensonges.

?Madame AKAME serait en train de manigancer pour éliminer toute candidature pouvant nuire à son Leadership sous l’intelligence futée du Ministre de la fonction publique, Joseph Lé Anderson, qui dirige la CRC par acte interposé. la CRC est devenue indubitablement le Ministère de la Fonction Publique Bis tout comme l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (E.N.A.M) dont il a phagocytée bien que celle-ci soit sous sa tutelle.

?Autrement dit, Joseph Lé Anderson est à la fois Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Président de la Croix-Rouge Camerounaise et Directeur Général de l’Enam où il gère les concours d’entrée comme sa propre épicerie en outrepassant ses prérogatives (compétences). Peut-on être à la fois Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative et Président de la CRC, qui n’est autre chose qu’un organisme humanitaire, apolitique et indépendant régi par les textes du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge ? Ya-t-il un rapprochement entre un Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative qui gère les affaires politiques et un organisme humanitaire essentiellement apolitique et indépendant de par ses principes Fondamentaux et son caractère au point que ce dernier en fait sa chasse gardée pour faire prévaloir ses intérêts personnels sur les intérêts et objectifs humanitaires ?

?Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative assure-t-il déjà la tutelle de la CRC au détriment des textes qui confèrent jusqu’ici ce rôle au Ministre de la Santé Publique (Minsanté) au point de pouvoir projecter l’Assemblée Générale élective prévue en aout 2021 dont la détermination du lieu, de la date et du code électoral relèvent jusqu’ici de la compétence du Ministre de la Santé Publique , par ailleurs la tutelle technique dans des circonstances de crise pareilles comme celle présente selon les textes en vigueur.

?Nous pensons qu’il est temps d’attirer l’attention des pouvoirs publics aussi bien sur de telles incompatibilités que sur les égarements et violations des textes en vigueur longtemps orchestrées par le célèbre Joseph Lé toujours connu et cité dans les coups fourrés non seulement en milieu des dignes et valeureux fils et filles (ressortissants) de la Région de l’EST mais également par ses qualités de mentor parenté ayant pour vocation d’adouber Madame AKAME à chaque échéance électorale à la CRC usant de toute ruse et tout mensonge pour huiler la machine de son réseau. Viendra-t-il encore créer un autre mensonge n’étant plus Directeur du Cabinet Civil Adjoint ? Même s’il continue à agir comme le véritable Président de la CRC, avec le fossé qui existe entre le poste qu’il occupe actuellement et celui jadis, il ya de fortes chances qu’il soit moins écouté dans la mesure où la communauté humanitaire nationale et celle internationale sont au courant de tous ses excellents frasques et manigances habituels.

?Après avoir parcouru un certain nombre de comités départementaux où elle a imposé les Présidents parmi lesquels ses frères et sœurs utérines , la visite conjointe de Madame AKAME et Joseph Lé , sous le prétexte évoqué ci -haut serait l’apocalypse pour mieux préparer matériellement le terrain dans la Région de l’EST pour la tenue de l’Assemblée Générale élective anticipée virtuellement annoncée par les plus proches de la Présidente de la CRC pour le début de l’année 2021 au lieu d’août 2021 alors que l’objectif principal actuel reste la lutte contre le Covid19 dont les fonds alloués par les partenaires humanitaires et l’Etat à la CRC ont été détournés en cascades par Madame AKAME, son secrétaire général et son directeur du Cabinet.

Toute chose qui décourage les partenaires de la CRC si un contrôle approfondi ne clarifie pas la gestion calamiteuse des différentes ressources qui suscitent beaucoup d’interrogations ces derniers jours. Si non La réunion qu’elle a tenue récemment dans les locaux du siège National de la CRC Pour adouber et supplier les partenaires financiers de la Croix-Rouge Camerounaise à ne pas rompre les partenariats avec celle –ci malgré la mauvaise gestion qui saute à l’œil nu se soldera par un échec crucial.

?Reste à noter que l’atelier prétexte de BAGOFIT (résidence de Joseph Lé) à ABONG MBANG dans la Région de l’EST ayant pour soit disant objectifs, la gestion des réseaux de communications ou le bilan de son Mandat s’est déroulé à l’insu des membres du comité de Direction qui sont légitimement habilités à évaluer le dit bilan, lequel comité de Direction est relégué aujourd’hui au second rang où seuls , son Directeur de Cabinet qui souffle le chaud et le froid et son Secrétaire Général qui ne sont pourtant pas membres du comité de direction mais dictent par ricochet la loi aux membres de la gouvernance de la CRC et au Directeur des Affaires Administratives et financières mal vu ,tous laissés pour compte et réduits aux simples spectataires.

Nous tirons nos sources d’informations des sociétés civiles, des organisations non gouvernementales nationales et internationales et mêmes les administrations et les proches de Madame AKAME la présidente de la CRC et des personnels mal empoint de la CRC qui attendent sans issue les arriérés de salaires de plus de (07) sept mois jusqu’à ces jours malgré les cris de détresse lancés ci et là à l’attention des pouvoirs publiques et des partenaires institutionnels du mouvement de la Croix -Rouge et du Croissant- Rouge.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter