Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 02Article 570790

Opinions of Tuesday, 2 February 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Guerre ouverte entre le Cpt de vaisseau Oloungou et son adjoint le Col Ngolo Ngomba

Le chef du secrétariat militaire, le capitaine de vaisseau Oloungou et son adjoint le colonel Ngolo Ngomba se regardent aujourd’hui comme chien et chat. Ngolo Ngomba, regarde avec mépris son chef Oloungou. Il estime qu’il travaille avec le ministre de la défense, Beti Assomo depuis 6 ans tandis que le capitaine de Vaisseau Oloungou n’est là que depuis 4 mois. Tous sont pourtant issus de la garde présidentielle. Ils sont de la même promotion à l’EMIA sauf que Ngolo Ngomba est entrés avec le niveau BAC à l’EMIA tandis que le capitaine de Vaisseau Oloungou est entré à l’EMIA avec une LICENCE.
Cependant Oloungou a plus de parcours dans l’armée. Car, lorsqu’il a été reversé de la GP, il travaille d’abord à la marine comme commandant du 21ème bataillon des fusiliers marins, comme instructeur à l’école de guerre puis attaché de défense du Cameroun au Maroc. Tandis que Ngolo Ngomba lorsqu’il est reversé de la GP en attente d’affectation, Beti Assomo est nommé ministre de la défense. Quatre mois plus tard, Ngolo Ngomba est parachuté au poste de chef de secrétariat militaire adjoint.

Précisons avant toute chose que le secrétariat militaire est un service chargé de la gestion du courrier, du protocole et des cérémonies militaires du ministre de la défense. Mais, cette structure a été transformée en cabinet et a pris une grande partie des prérogatives des deux secrétariat d’Etat (gendarmerie et anciens combattants), l’Etat-major des armées et du secrétariat général. Ngolo Ngomba s’est mis à dos ces entités. A son arrivée, Oloungou décide de laisser le SED, le CEMA et le secrétariat général faire son travail. Débute dès lors des divergences entre les deux. La première fois qu’Oloungou assiste aux grands travaux du ministère de la défense ce fut à l’occasion des séances de travail portant sur les avancements des personnels militaires officiers et non officiers du 1er janvier 2021 et les travaux portant sur les affectations du personnel militaire officier et non officiers qui devraient intervenir dans les prochaines semaines.

Il est à noter qu’avant les travaux d’affectation, la direction des Ressources humaines doit préparer un message invitant les deux SED, le secrétariat général et les Etats-majors à faire des propositions d’affectation. Or cette année, la DRH du ministère de la défense n’a été ni associé ni informé à l’élaboration du message. Ngolo Ngomba l’a préparé et fait signer par le ministre de la défense avec l’appui de plusieurs de ses amis au sein du ministère de La Défense. Une situation qui a déplu au chef du secrétariat militaire, Oloungou.

Oloungou découvre dans les propositions de Ngolo Ngomba le nom de plusieurs officiers supérieurs impliqués dans plusieurs scandales dans l’armée. Il s’en réfère au ministre de la défense dont il sait proche de Ngolo Ngomba. L’arbitrage de Beti Assomo désormais attendue.