Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 27Article 482146

Opinions of Friday, 27 December 2019

Journaliste: David Eboutou

Grève des docteurs: la mise au point des grèvistes


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Avancée ou recul dans le dossier des docteurs PhD recalés?

12 jours déjà avec 7 jours de grève de la faim... Les docteurs PhD recalés à l'issue de la publication des résultats du recrutement des assistants dans les huit Universités d'État et de la Diaspora, obtiennent enfin :

-d'échanger avec le ministre sur la revendication relative à une liste additive

-au regard de toutes les entorses et irrégularités ayant émaillé le processus de recrutement, et qui laissent transparaître le constat d'une grossière injustice à l'égard des jeunes camerounais sans emploi devant bénéficier gracieusement du Chef de l'État d'être recrutés dans le cadre de l'opération spéciale de recrutement.

Il est exactement 13:55 quand la cour du MINESUP se vide presque des occupants qu'elle a accueillis depuis la date du 14 décembre 2019. Ceux-ci doivent répondre à l'appel du Ministre d'État, MINESUP pour *discuter*.

A 14:25, les docteurs PhD sont reçus dans la salle de conférence 1036 par le Ministre et son équipe.

Surpris, au lieu d'un échange, ils font désormais face à une conférence de presse. Le Ministre d'État exige après son monologue, une phase de questions-réponses. Il en ressort qu'il ne saurait signer une liste additive car cela ne saurait relever de ses compétences, et parle de sa "compassion" à l'endroit des docteurs PhD recalés.

Ce qui avait donc été annoncé comme un échange et une discussion entre les parties a ainsi viré à une conférence de presse du Ministre, lequel expliquait avec force et conviction les procédures usuelles de recrutement dans les universités.

Et pourtant, faut-il le rappeler, c'est un recrutement spécial. Les docteurs PhD recalés se verront refuser le droit de prendre la parole pour faire valoir leurs doléances, alors qu'ils espéraient repréciser au Ministre de l'enseignement supérieur l'objet de leur présence depuis 12 jours à l'esplanade dudit département ministériel , ils se verront également instruis du Ministre, d'avoir à ne poser que des questions auxquelles il apporterait éventuellement des réponses si nécessaire.

Scandaliser devant autant d'arrogance et de mépris face aux réclamations légitimes des docteurs PhD recalés injustement, le Dr Lekane Mvomo Brigitte évitera de justesse un malaise en salle, prendra la parole ainsi que les autres camarades pour finalement faire le constat de ce qu'il s'agissait tout simplement d'une "mise en scène théâtralisée qui ne vise qu'à faire croire à l'opinion publique que les parties étaient d'accord de cet état de chose".

Il semble probant que la démarche du minesup est de donner l'impression que le Ministre maîtrise le mouvement alors que ce n'est qu'une tentative de fragilisation et de musellement du mouvement en usant de la ruse pour obtenir une levée du mot d'ordre de grève, cela peut-être en prélude au Conseil de cabinet dont l'objectif est de détourner l'attention du Chef de l'État de l'urgence de régler cet épineux problème.

On pourrait s'interroger tout de même de l'acharnement de faire croire à l'opinion national et international que le Dr Lekane devrait après avoir été soumise à toutes les étapes du processus de recrutement se voir reverser dans les plus de 45 ans , bien qu'ayant retenu dans le cadre des résultats 9 candidats nés la même année à savoir 1974 .

Finalement, qu'est ce qu'un âge révolu ? Comment se calcule-t-il ? Une fois qu'on tente en toute honnêteté de répondre à la question il est évident qu'une injustice de plus et de trop a été faite à l'égard de plusieurs candidats. Alors au lieu de chercher à justifier l'injustifiable vivement que justice soit rendue à ceux qui la réclament. D'ailleurs et si on envisageait un audit de ce recrutement spécial? O bon Dieu qu'est ce qu'on pourrait y découvrir ? Au sortir de cette conférence de presse, le dossier des docteurs PhD recalés est loin de connaître un heureux dénouement.

Quelle sera l'excuse de ces différentes structures institutionnelles ayant accompagnées ce recrutement? A la demande du Minesup de lever le mot d'ordre de grève, les docteurs recalés répondent que seule une liste additive est salutaire à cette levée. Entre temps les docteurs PhD recalés continuent leur sit-in pacifique ce jour 25 décembre 2019 au minesup après avoir marqué un moment pour prier remercier le seigneur de ce Noël particulier cela autour d'un gâteau partager ce matin au pied de l'arbre de Noël.

Dieu tout puissant sommes nous désormais des réfugiés académiques ? C'est l'occasion une fois de plus pour nous de remercier tout le peuple camerounais pour l'accompagnement, la compassion et le soutien en ces moments douloureux.

Les jours qui arrivent s'annonceront peut être plein en rebondissements.

Priez pour nous!
Bonne fête de Noël à tous!

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter