Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 25Article 598489

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 25 May 2021

Source: David Kpelly

Gestion des tests covid dans les aéroports : un écrivain togolais félicite le Cameroun

• David Kpelly est un écrivain togolais

• Il est séduit par la gestion des tests Covid au Cameroun

• Il déplore cependant le scandale financier qui entoure la gestion du fonds spécial covid-19


Enseignant de Marketing et de la communication au Mali, David Kpelly est également écrivain. Auteur de 4 recueils de nouvelles, il est le lauréat du prix littéraire France-Togo 2010. Lors de son séjour au Cameroun durant ce mois de mai, l'homme de lettres de nationalité togolaise fut impressionné par le sérieux avec lequel les autorités camerounaises gèrent les tests covid-19 dans les aéroports. Il a publié une tribune pour faciliter le Cameroun avant de déplorer le scandale financier qui éclabousse plusieurs ministres du gouvernement.


Voici l’intégralité de l’opinion de David Kpelly

Il y a une semaine, j'ai voulu écrire et féliciter le Cameroun sur la gestion de la Covid 19, notamment les tests Covid. Mais, comme nous le disons au Togo, quelque chose m'a retenu, parce qu'il n'est point sage, comme stipule l'adage éwé, de s'enrouler autour du cou en guise de parure un serpent en jugeant juste la beauté de sa peau.

A l'aéroport de Douala, tous les arrivants sont systématiquement soumis à un test Covid 19 rapide, même s'ils sont déjà munis d'un test à l'embarquement. Et ce test est absolument gratuit.


Pour le test voyage départ, la procédure mise en place est très sophistiquée avec une inscription en ligne 72 heures avant le voyage, une réponse automatique qui arrive quelques secondes après et dirige vers un centre de prélèvement. Au centre de prélèvement ( du moins celui où j'ai été ), règnent un ordre et un professionnalisme parfaits. Et, miracle, ce test aussi est gratuit, contrairement au Mali où il était à 35 000 francs puis ramené à 25 000 avec l'harmonisation de l'UEMOA, à la Côte d'Ivoire où il était à 50000 avant d'être ramené à 25 000, au Togo où il est de 40 000 au départ et 40 000 à l'arrivée.


Le résultat du test, au Cameroun, est disponible sur l'application dédiée dans un délai de 24 heures à 36 heures. C'était si beau, si bien qu'au centre de prélèvement, quand je fus informé que le test était gratuit, je dus me frotter le visage plusieurs fois en récitant quelques incantations éwé pour m'assurer que j'étais vraiment en chair et en os au Cameroun, et que je n'avais pas été catapulté dans quelque monde magique.

Bref, je n'ai pas écrit le texte pour féliciter le Cameroun parce que ma méfiance vis-à-vis des choses qui se font dans ce continent que je connais depuis 79 ans maintenant m'a conseillé la retenue.


Depuis trois jours, je lis qu'au pays de pépé Popol, a éclaté une grosse affaire de détournement de fonds de la Covid 19. Les papas kamer qui gèrent la Covid 19 mangent mal dans l'affaire ! Et je me dis : ouais, ils gèrent le bizi en douce. Ils font comme ces grands frères avec qui, enfants, on partageait nos chambres et qui, lorsqu'ils avaient de la visite galante, nous donnaient 100 francs pour aller acheter de la sucrerie. On détalait, aux anges, en priant Dieu de récompenser leur magnanimité en allongeant jusqu'à l'infini leurs jours sur la terre. On pensait qu'ils nous aimaient. Utopie : les lascars nous envoyaient chercher ces sucreries frelatées juste pour que nous les laissions savourer la meilleure sucrerie sur cette terre des hommes. La sokcellerie !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter