Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 24Article 582709

Opinions of Wednesday, 24 March 2021

Auteur: Manu NGUEA

Gervais Mendo Ze libéré à titre posthume ?

Même si il faut reconnaître que la grâce présidentielle accordée au professeur Gervais Mendo ze le rend désormais libre de tout mouvement et par conséquent induit qu'il peut aller se faire soigner partout où il veut, il faut dire que l'urgence pour lui en ce moment c'est les soins et non d’une grâce. Que va faire le Pr Mendo Ze d'une grâce présidentielle lorsqu'il a besoin des soins appropriés avec des plateaux techniques dignes de ces noms ? D'aucuns me diront qu'avec cela il peut utiliser ses propres moyens pour aller se faire soigner n'importe où. Soit ! Mais a-t-on oublié que Yves Michel Fotso, Inoni ont bénéficié des évacuations sanitaires alors que leurs cas n'étaient pas aussi graves et pitoyables comme celui de Mendo Ze ?

Depuis des semaines qu'on crie partout que le Pr Mendo Ze a besoin d'évacuation sanitaire, pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour venir lui accorder une grâce présidentielle inutile 24h après qu'une vidéo qui circule sur la toile le montre en état d'agonie ? Qu'est-ce qui empêchait et empêche de l'évacuer ? Doit-on comprendre à travers cette grâce présidentielle que c'est une façon de le laisser mourir en liberté ou d'éviter qu'il meurt avec le statut de prisonnier vue tout ce qu'il a fait pour ce régime ? Vus son état de santé actuel, on ne donnerait pas tort à ceux qui pensent qu'il a été libéré à titre posthume.

La priorité pour Mendo Ze c'est la santé. Il était encore mieux de le maintenir en détention mais le soigner.

Cette grâce à lui accordée est fondée sur l'illégalité et constitue un poignard à sa présomption d'innocence

Une question à tous ces agrégés en droit de la présidence de la république qui conseillent le prince :
Comment peut-on accorder la grâce à un citoyen qui n'est pas définitivement condamné et qui de surcroît a exercé des voies de recours idoines sans porter atteinte à sa présomption d'innocence pourtant protégée par la constitution, l'article 8 du code de procédure pénale et divers instruments juridiques internationaux ratifiés par le Cameroun ?

Est-ce que le président de la république créé la loi? En est-il assujetti comme tout autre citoyen ou il est au-dessus ? Ce pays a besoin d'exemplarité.

Je suis malheureux pour le fait qu'il n'ait pas bénéficié directement d'une évacuation comme les autres et je suis également choqué par le bafouement permanent de l'état de droit.

Ce pays n'a pas besoin d'un président thaumaturge, mais tout simplement d'un gars qui aime les camerounais et veut bosser pour eux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter