Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 28Article 599122

xxxxxxxxxxx de

Source: Boris Bertolt

Football : 'où sont passés les 1 milliards du Covid 19 de la FECAFOOT'

Dans une sortie ce 28 juin, le lanceur d’alerte Boris Bertolt demande des comptes sur la gestion des fonds alloués par la FIFA aux différentes fédérations durant la pandémie du coronavirus. Il craint que ces fonds aient subis même sort que les fonds de riposte au Covid-19 au Cameroun.

Ci-dessous sa sortie

En plein scandale du Covidgate, peut-être l’on ne saura véritablement jamais combien de milliards ont été volés. Entre les milliards du FMI, les milliards de l’argent de l’Etat, les milliards en dons et même les milliards des fédérations internationales. C’est de ce côté là qu’on doit se tourner pour la FECAFOOT.

En effet, La Fifa a débloqué, jeudi 25 juin, un fonds d'aide aux fédérations de 1,5 milliard de dollars US (1,32 milliard d'euros) oit près d’un milliard fcfa sous forme de subventions et de prêts pour qu'elles puissent faire face aux conséquences de la crise du coronavirus.

Chacune des 211 fédérations membres pouvait 1 million de dollar US et une aide supplémentaire de 500 000 dollars pourra être attribuée pour venir en aide au football féminin. L’argent a été payé ainsi qu’il suit: 500.000 dollars en juillet 2020 et le deuxième qui est de 500.000 dollars en janvier 2021.
Le Cameroun figure bel et bien sur la liste de ces pays qui ont bénéficié de ce financement de près d’un milliard fcfa. Mais jamais une conférence de presse de son président pour nous dire ce qu’il allait en faire. Jamais ce qu’il en a fait. D’ailleurs le football féminin a spécialement bénéficié d’environ 350 millions fcfa.

Seidou Bombo Njoya, où est passé notre argent ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter