Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 28Article 537946

Opinions of Friday, 28 August 2020

Journaliste: L’HUMEUR DE DEUTCH

Fin d'Amougou Belinga : voici les réalisations du Zomloa

La Saga du Groupe l’Anecdote continue, s’appropriant le proverbe tchèque qui dit : « La lune ne se soucie pas du chien qui aboie après elle. » Bien qu’un proverbe français a constaté, après expérience : « Les morsures de la calomnie laissent toujours des cicatrices », le Pdg du Groupe l’Anecdote n’entend pas être un autre homme que celui qui provoque des démangeaisons sur les jaloux. Il est dans l’œil du cyclone. Dans le viseur des fossoyeurs de la République. Ces contradicteurs impénitents qui s’offusquent du crédit de personnalité que l’homme d’affaires, devenu par la force de sa prestance magnat des medias. Ils s’acharnent, se liguent et organisent des campagnes de déstabilisation sournoise et mal ficelée, vouées malheureusement à l’échec.


Du moins, depuis le plan souterrain de «certains» de vouloir abattre Jean Pierre Amougou Belinga en montant de sales coups contre lui, il s’est senti en insécurité parmi les siens. Ce que lui-même dénonce et appelle comme étant le complot, qui consiste à lui jeter des peaux de banane. Il a d’ailleurs identifié ses adversaires qu’il dit être dans la haute sphère de l’Etat, profitant outrageusement de cette position pour tenter de l’accabler. En plus d’être des frères beti, spécifiquement dans la région du Centre. Certains journaux ont d’ailleurs commencé à les dénoncer un par un. N’est-ce pas, lui, Jean Pierre Amougou Belinga qui a œuvré à équilibrer les forces médiatiques au moment où le régime était isolé, et ne pouvant compter que sur les médias d’Etat. Pendant la période de braise électorale de 2018, quel service le Groupe l’Anecdote n’a-t-il pas rendu au régime, tout en soutenant inlassablement la campagne pour la candidature du Président Paul Biya. Vision 4 ne s’est-elle pas illustrée en mouillant véritablement le maillot. Le Pdg du groupe l’Anecdote n’a ménagé aucun effort à cet effet, pour permettre qu’une couverture soigneuse soit offerte pour un meilleur accompagnement et rendement de la campagne électorale en faveur du candidat du Rdpc.


Il vaut mieux le dire ici. Le groupe l’Anecdote dans ses démembrements médiatiques pluriels constitue un contrepoids dans le paysage communicationnel. Et c’est d’ailleurs grâce à l’émergence de la télévision panafricaine Vision 4 qu’il y a eu une véritable redistribution des cartes. Du coup, cette chaine de radio-télé a été présentée par des offenseurs comme «la radio des milles collines», parce qu’elle a eu la détermination de s’imposer et d’accroitre son audimat. D’opposer une ligne éditoriale farouche aux adversaires du régime. Vision 4 est donc devenue incontournable et une cible à abattre. Pourtant aussi, une fierté pour les beti qui sont accusés des maux traduisant parfois la fainéantise et la paresse. Des qualificatifs que le courage et la détermination de Jean Pierre Amougou Belinga sont venus relativiser.


Que de bénéficier donc du concours des siens, il reçoit plutôt en retour les flèches empoisonnées et l’adversité de «certains» qui sont pourtant supposés être les siens. Sans être exhaustif, c’est ainsi qu’il faut appréhender quelques comportements qui déferlent et qui ont certainement provoqué au courroux du patron du groupe l’Anecdote. Qui, en plus d’être défenseur infatigable de la cause commune, précisément l’émancipation socioéconomique du peuple beti, mais se désole de recevoir des coups de poignards dans le dos, à lui assenés par ses propres frères. Vous avez dit maudit? Oui, ce peuple beti peut être maudit. Et Pan

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter