Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 04 09Article 460552

Opinions of Tuesday, 9 April 2019

Journaliste: Sismondi Barlev Bidjocka

Fichez le camp à Amougou Belinga-Sismondi Barlev Bidjocka

- Caisse d’épargne et de crédit pour l’entrepreneuriat au Cameroun (Cecec SA)
- Crédit Mutuel
- La coopérative financière de l’estuaire (Cofinest)
- Crédit du Golfe
- La First Investment for Financial Assistance (Fiffa)
- La compagnie équatoriale pour l’épargne et le crédit (Comeci)
- City Trust Credit Fund
- Cadeci,
- la Caisse populaire coopérative du Littoral (Capcol)
- Godly businessmen fund (GBF)
- etc...
Qui ont englouti les milliards d’épargne des camerounais appartenaient-ils à Amougou Belinga? C’est quoi cette haine? Et vous serez les premiers à appeler au patriotisme économique et à demander la protection des entreprises des frères du village par l’Etat face aux multinationales ? Faites attention avec le feu que vous allumez là !
Voilà toute l’idéologie de Kamto et de ses partisans comme Gerard Philippe Kuissu Mephou: la haine tribale et le suprématisme tribal. Le Cameroun ne se construira pas avec ce genre de mentalités merdiques. Qui vous a demandé l’origine des capitaux investis par ceux de vos villages? Pourquoi quand un autre d’un autre village s’engage dans la création des richesses vous tombez dans la bêtise congénitale ?
Quand les autres traiteront les investissements de vos frères avec le même dédain et appèleront au boycott de leurs produits, soyez fair-play !
Voilà votre amour pour le Cameroun! Pathétique !
Soyez sûr d’une chose, les investisseurs sortiront de tous les villages du Cameroun désormais. Vous allez faire avec et si cela vous dérange alors exilez vous tout simplement !