Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 17Article 618973

Opinions of Friday, 17 September 2021

Auteur: Roland Ed

FECAFOOT: le président de la CAF veut barrer la route à Samuel Eto’o

Pourquoi Samuel Eto’o fait-il si peur à ces gens ? Pourquoi Samuel Eto’o fait-il si peur à ces gens ?

L'actuel président de la Confédération africaine de football (CAF) est actuellement en visite au Cameroun dans le cadre de l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations CAN 2021. Cette rencontre coïncide avec les l'organisation des élections à la FECAFOOT qui auront lieu en octobre prochain. Ces élections verront la participation de Samuel Eto'o au poste de président, un fauteuil convoité par l'actuel président Seidou Mbombo Njoya qui se trouve être le soutien du duo Motsepe-Infantino. Dans une réflexion publié sur cette affaire, Roland Ed expose les vraies qui poussent Patrice Motsepe à préférer Seidou Mbombo Njoya.

La rédaction de CamerounWeb vous propose ci-dessous l'intégralité de la réflexion

Le président de la CAF Patrice Motsepe, lors de sa dernière visite au Cameroun, « a montré » qu’il n’était pas très enthousiaste à l’idée de voir Samuel Eto’o briguer la présidence de la FECAFOOT.
Car, pour lui, Seidou Mbombo Njoya est un soutien assuré au duo Motsepe-Infantino (le patron de la FIFA).

Le patron de la CAF ne portait plus Samuel Eto’o dans son cœur, après que celui-ci avait antérieurement soutenu le malgache Ahmad Ahmad. Le Malgache avait un moment envisagé de présenter Eto’o comme son conseiller spécial à la présidence de la CAF avec un message : libérer la CAF de la tutelle de la FIFA.

Tout le contraire de Motsepe, fidèle parmi les fidèles de Gianni Infantino. Et le Sud-Africain sait qu’en cas de candidature de Samuel Eto’o à la présidence de la FECAFOOT, il aura affaire à un opposant de taille, respecté dans le milieu du football et très influent.

La rencontre avec Ibrahim Mbombo Njoya était donc loin d’être anodine. Il s’agit désormais pour le fils du sultan et pour le président de la CAF de barrer la route par tous les moyens à Eto’o. La suspension du secrétaire général de la FECAFOOT était une première étape qui a avortée car ce dernier a été rétabli à son poste par la Commission de Conciliation et d’Arbitrage

Pourquoi Samuel Eto’o fait-il si peur à ces gens ?