Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 18Article 580741

Opinions of Thursday, 18 March 2021

Auteur: www.camerounweb.com

Extrême-Nord les populations dénoncent le mépris des autorités publiques

Elles estiment que la situation de pauvreté a empiré après le départ du président Ahidjo. Lire la tribune en intégralité .

Extrême nord, région de l’extrême pauvreté, une population méprisée par le régime et abusée par les élites multiformes .Alors que les personnalités crédibles de la région évaluaient à 1600 milliards les besoins de développement .Tout s’est dégradé dans cette région après le départ du président Ahidjo. Avec ses 74 % de pauvreté en 2014, ce chiffre était de 78 % en 2018 selon l’Institut National de la Statistique .
Les populations sont entretenues par des promesses .En 2014 un plan d’urgence de 5,3 milliards de francs CFA pour la construction d’écoles et d’hôpitaux à l’Extrême-Nord. Jamais réalisé, un projet à impact rapide de 4,5 milliards de francs CFA pour l’Extrême-Nord par le Ministre de l’Administration Territoriale , aucun résultat .
En 2017 annonce de la construction d’une centrale thermique à Maroua, zéro réalisation .2018 annonce de deux centrales solaires, Maroua et Guider, jamais réalisé .Gaston Eloundou a célébré le transfert de la centrale thermique d’Ahala et les populations croyaient pouvoir respirer, voilà Maroua et l’extrême nord broyé par l’obscurité. La réhabilitation de Lagdo abandonné, les travaux sur le barrage de Bini à Warrack sont arrêtés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter