Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 07 03Article 524662

Opinions of Friday, 3 July 2020

Journaliste: Bertin Metsengue

Explosion au Rond-point Damas: les USA réclament une base militaire au Cameroun

Ce 02 Juillet un engin explosif artisanal a explosé au quartier damas arrondissement de Yaoundé 3 faisant un blessé grave et 02 blessés légers. Cette attaque fait suite à une autre qui a eu lieu il y a quelques jours au quartier Melen, Yaoundé 6eme au lieu-dit mini-ferme. Si celles-ci n’ont pas fait de morts, il reste néanmoins que cette situation renforce l’idée d’une conspiration internationale contre le Cameroun.

Déporter la violence pour faire peur !

Depuis 2014, le pays de Paul Biya fait face au terrorisme dans ses frontières Nord Est avec le Nigeria et dans ses régions Nord-Ouest et Sud-Ouest. Si au Nord-Est, la communauté internationale a reconnu que BO’KO HARAM était un groupe terroriste, certains pays occidentaux se refusent d’admettre que les groupes qui sèment l’horreur aux régions NOSO sont des Terroristes.

Les USA, le CANADA, la Norvège, l’Afrique du Sud continuent d’héberger les acteurs de ces horreurs qui sont perpétrées sur les populations camerounaises en toute impunité. Pourtant, Yaoundé n,’ de cesse de leur rappeler et de leur demander de mettre main sur ces brigands et les extrader afin d’être jugé. Que Non.

Yaoundé peut-elle être un foyer de tensions ?

La capitale camerounaise Yaoundé située au cœur du pays a toujours été une ville où vivent toutes les couches sociales et toute la mosaïque culturelle du pays. La ville aux 7 collines, siège des institutions a toujours comme la majorité des plus grandes villes du pays mis un point d, honneur sur la sécurité. C’est pour cela que les violences sont restées dans les périphéries du pays, dans le cadre de la lutte contre BOKO HARAM. A chaque fois qu’un terroriste djihadiste était tenté de transporter un engin explosif, il était tout de suite arrêté et neutralisé. Pour ce qui est du terrorisme qui prend corps au NOSO, il est clair que les forces de sécurité et de défense avec la collaboration des populations doivent redoubler de vigilance pour mettre la main sur ceux-là qui pensent pouvoir inquiéter la forteresse Cameroun.

Pourquoi vouloir détruire le Cameroun ?

Si Yaoundé avait reconduit les accords esclavagistes depuis 2007 et accepté comme l'ont fait les 8 pays francophones de l, UEMOA de reconduire les accords monétaires avec l’occident. BOKO HARAM et les Terroristes Ambaboys n’existeraient pas. Mais Biya a choisi de se mettre à dos ceux-là qui pendant des décennies ne nourrissent en toute impunité des souffrances des pauvres Populations camerounaises.

Pour ce qui est de la France, ses 200 sociétés qui produisent 30% des recettes fiscales étaient prioritaires dans l'octroie des marchés publics. Les recettes d, exportations étaient divisées de moitié au profit de l’État français pour garantir la parité fixe et la convertibilité illimitée du FCFA. Pendant plus de 70 ans que ce scandale dure, appauvrissant le pays qui de façon périodiques subit des crises économiques répétitives. Pour y mettre un terme seul le non reconduction de ces accords iniques est la solution.

Les USA réclament une base militaire au Cameroun

Le terrorisme qui a pris corps au Cameroun a aussi des origines géostratégiques. Le Golfe de Guinée, deuxième région la plus riche après le golfe persique est dans le viseur des puissances internationales. Pour arriver à s’y installer, il faut provoquer des troubles et semer l, insécurité. Au nom de la lutte contre le terrorisme et du droit de non-ingérence, on peut donc envahir les pays africains et s’y installer pour commencer l, exploitation servile. C’est ainsi que depuis des décennies maintenant, les USA font pression au Cameroun pour obtenir l, implantation d’une base militaire américaine au 237. Yaoundé a toujours refusé cela. Washington a accentué sa pression depuis que la Chine a mis en place sa base militaire à Djibouti. Le pays de Paul Biya en représailles contre son refus d'avoir des bases militaires étrangères sur son sol est en proie au terrorisme de toute sorte. Seulement grâce à son armée et à ses forces de sécurité en parfaite collaboration avec les populations a réussi jusqu’ici à réduire ces velléités terroristes à leur plus simple expression.

Le Peuple Camerounais maître de son destin

Les camerounais dans leur immense majorité ont tiré les leçons, des drames libyen, ivoirien, malien, centrafricain sud Soudanais, soudanais et somalien. Ils ont compris le mode opératoire des pays impérialistes pour arriver à leur fin afin de pérenniser leur hégémonie en Afrique. C’est pour ce faire qu’ils ont maintenu Paul Biya au pouvoir pour sa longue expérience, sa sagesse et sa grande capacité de manœuvrer entre les requins internationaux. Cela leur a réussi. En sommes, ce pays serait un État somalien n’eut été la grande clairvoyance et la parfaite gestion des crises multiformes de Paul Biya.

Lors de son adresse à la nation le 10 Février 2019, il sollicitait l'adhésion de la jeunesse à la construction de l'édifice National. " J’ai besoin de vous " martelait-il. Il n'avait donc pas tort. Pour acquérir cette souveraineté tant recherchée qui se trouve désormais à portée de main du peuple Camerounais, la jeunesse doit faire front commun avec son président. Cela passe par sa parfaite collaboration avec les FDS pour dénoncer les truands et les conspirateurs mais cela passe aussi par se mettre au travail. Vigilance donc !